Skip to content

Psaume 3

Psaume 3

Seigneur,
celles et ceux qui m’en veulent sont trop nombreux !

Tant de personnes se dressent contre moi et me narguent en disant :
« Aucune chance que Dieu vienne à son secours ! »

Mais toi, Seigneur,
Je sais bien que ta Présence m’enveloppe et me réhabilite.
Tu es mon bouclier protecteur et en Toi je retrouve ma dignité.

De toute ma voix, je crie vers l’Eternel Dieu.
Il me répond depuis Sa montagne sacrée.
Alors, je me couche et je m’endors.

Au réveil je reprends conscience :
Oui, le Seigneur est mon appui.

Je n’ai plus peur de cette foule de gens qui m’assaille de tous côtés.

Seigneur, lève-Toi ; mon Dieu, sauve-moi !

Celles et ceux qui me détestent Tu les fais taire
Il se cassent les dents face à Toi.

Seigneur, c’est Toi qui sauves !
Que Ta bénédiction soit sur Ton peuple !

Traduction de Carolina Costa inspirée de la Bible Parole de Vie et du livre du père Stan Rougier « Entre larmes et gratitude. Psaumes revisités ».

🙏 PSAUME 3 🙏 – 🙏 PUISSANTE PRIÈRE – Confiance malgré la persécution 🙏

Bible Psaume 3

Le livre des Psaumes est un recueil de 150 poèmes qui se trouve dans la Bible hébraïque, le Premier Testament. Il en ouvre la troisième partie, les Écrits – après la Torah et les Prophètes – et se situe au cœur de toute Bible, comme pour lui donner souffle et vie. Le mot psaume, traduit du grec, signifie louange en hébreu.

Quelle que soit l’interprétation historique qu’on leur donne, voilà deux millénaires que ces textes sont lus, priés, récités, implorés ou chantés par des femmes et des hommes dans le monde, comme des paroles qui jaillissent de leur cœur vers Dieu. « Le Psautier, bien plus qu’un livre écrit dans un très lointain passé, demeure un être vivant, qui parle et vous parle, qui souffre, gémit et meurt, pour ressusciter et chanter en dehors du temps, dans la pérennité du présent de l’homme. » (André Chouraki). Le psaume 3 est le troisième de ces chants de louange.

Psaume 3 Signification

Ce psaume est le premier à être attribué à David, le fameux roi-poète, berger et musicien dans sa jeunesse tout auréolé d’un courage et d’une confiance en Dieu inébranlables et qui habite la mémoire collective judéo-chrétienne. Cependant, c’est ici un épisode tragique et douloureux de sa vie qui est évoqué au premier verset : il s’enfuit devant son propre fils, Absalom, qui veut lui ravir sa royauté par la violence. Ce sont donc la peur, l’angoisse et l’humiliation d’un père trahi par son fils qui donnent le ton à ce psaume.

C’est l’image d’un être profondément humain qui traverse l’échec et le doute, et non celle d’un roi au sommet de sa puissance et de sa gloire qui est proposée comme cadre à cette prière. Elle peut dès lors atteindre toute personne qui se sent agressée et angoissée par les nombreuses difficultés de la vie qu’il lui faut affronter. Le cri désespéré vers le Seigneur YHWH en est le cœur.

Le Seigneur répond au même instant, parce qu’il est reconnu comme un bouclier, une présence qui relève la tête de celui/celle qui prie et lui redonne confiance. Même si rien n’a encore véritablement changé autour de lui/elle, son regard est transformé, la paix intérieure retrouvée lui permet de se reposer, de retrouver des forces parce que le Seigneur est son appui, le soutien dont il/elle avait profondément besoin. Son cri le/la libère de sa propre violence, et il/elle s’en remet à Dieu pour être débarrassé de ces « adversaires » qui le/la menacent, qu’ils soient extérieurs ou intérieurs.

Psaume 3 Signification

Psaume 3 Commentaire

Les versets 2 et 3 évoquent de nombreux « ennemis », « beaucoup de gens » qui se dressent et parlent contre le croyant. Le mot hébreu souvent traduit par ennemi peut aussi signifier angoisse, détresse, souffrance, obstacle important. On peut donc aussi très bien comprendre ces « ennemis » comme tout ce qui amoindrit la vie, que ce soit des maladies, des épreuves ou des circonstances difficiles. Mais aussi toutes ces petites voix intérieures, ces pensées négatives et paralysantes qui parfois nous habitent et nous susurrent que nous ne valons rien, que nous n’avons que ce que nous méritons, et que Dieu ne viendra certainement pas nous aider… Le mot « beaucoup » revient trois fois : « Que de raisons d’être stressé, tant de choses m’envahissent, j’ai l’impression d’étouffer », sont autant de traductions proposées par Thérèse Glardon qui élargissent le sens de ces versets pour rencontrer chacun·e dans sa réalité quotidienne. (Ces Psaumes qui nous font vivre, aux Éditions Ouverture)

Le verset 4 change d’orientation : le priant cesse de regarder ses angoisses pour se tourner vers le Seigneur YHWH, « Celui qui est là avec », le nom d’alliance du Dieu qui se révèle à son peuple pour lui porter secours. Celui-ci est alors un bouclier, c’est à dire une protection, un abri, une sauvegarde qui entoure et défend de l’intérieur. Mais il est aussi la gloire de celui/celle qui s’attend à lui, c’est-à-dire littéralement son poids de présence, ce qui lui donne de l’importance ! Et il lui relève la tête, il lui redonne sa dignité, sa valeur. Quand on relève la tête de quelqu’un, n’est-ce pas pour le regarder dans les yeux ?

Le verset 5 est le pivot du psaume, exactement en son centre. Les premiers verbes conjugués apparaissent, passant de l’état statique à l’état actif. Les choses se mettent à bouger : « quand je crie, à pleine voix, tu me réponds. » C’est un processus de libération qui s’enclenche, à partir de la rencontre intime entre l’être humain et son Dieu. L’apaisement en découle au verset 6, ainsi que la confiance au verset 7, même si les multitudes sont toujours là.

Le verset 8 semble à nouveau être un appel au secours, peut-être pour en finir vraiment avec ces ennemis-angoisses, ou pour que la colère et la protestation sortent définitivement du cœur. En tout cas, cela incite à ne pas lâcher pas le morceau : « Ce psaume nous réinsuffle l’énergie de persévérer jusqu’à l’exaucement de notre désir d’en finir avec une situation qui n’a que trop duré. » (Thérèse Glardon)

Le dernier verset 9 ne contient que 4 mots en hébreu, reliés deux par deux : YHWH salut – peuple bénédiction. C’est une conclusion simple et claire à la fin du poème, qui rappelle à la fois que Dieu est celui qui a le pouvoir de délivrer, et que son peuple reçoit sa bénédiction. Ce mot de bénédiction, berakhah, offre une palette de couleurs vives : bonheur, paix, prospérité, grâce, abondance, fertilité. C’est une force vitale, qui fait appel à tout ce qui va dans le sens de la vie, la magnifie et la transmet, à l’opposé des « ennemis » au début du psaume.

Psaume 3 méditation

Chaque psaume est une prière vers Dieu. Il nous faut faire silence en nous et autour de nous pour entendre l’au-dedans de nous et l’au-delà de tout. La pasteure Carolina Costa nous propose de nombreuses méditations et d’écoute profonde avec les psaumes.

Psaume 3 Chanté

A l’origine, dans les psaumes, nous pouvons parfois trouver la trace de recommandations pour des instruments de musique qui devaient accompagner leur lecture ou leur chant. Au cours des siècles, de nombreux compositeurs et compositrice ont mis les psaumes en musique dans différents styles et différentes époques.

Psaume 3 psalmodié par les frères de la communauté œcuménique de Taizé


Psautier de Genève (1729) – Psaume 3 (chanté) par les protestants réformés historiques


Psaume 3 chanté en langue originale en hébreu

Psaume 3 La TOB (Traduction œcuménique de la Bible)

Psaume de David. Quand il fuyait devant son fils Absalom.

SEIGNEUR, que mes adversaires sont nombreux :
nombreux à se lever contre moi,

nombreux à dire sur moi :
« Pas de salut pour lui auprès de Dieu ! »

Pause.

Mais toi, SEIGNEUR, Tu es un bouclier pour moi ;
Tu es ma gloire, Celui qui relève ma tête.

A pleine voix, j’appelle le SEIGNEUR :
Il m’a répondu de sa montagne sainte.

Pause.

Je me suis couché et j’ai dormi ;
je me suis réveillé : le SEIGNEUR est mon appui.

Je ne crains pas ces gens si nombreux
postés autour de moi.

Lève-Toi, SEIGNEUR ! Sauve-moi, Mon Dieu !
Toi qui frappes tous mes ennemis à la mâchoire
et casses les dents des méchants.

Auprès du SEIGNEUR est le salut,
sur Ton peuple, la bénédiction !

Psaume 3 français courant

La Bible en français courant est une version qui propose un langage simple, clair et accessible.

Psaume appartenant au recueil de David.

Il fait allusion à la fuite de David devant son fils Absalom.

Seigneur, que mes ennemis sont nombreux !

Que de gens se dressent contre moi !

Que de gens disent à mon sujet :

« Aucune chance que Dieu vienne à son secours ! »

Pause

Mais toi, Seigneur, Tu es pour moi un bouclier protecteur,

Tu me rends ma dignité et ma fierté.

Si j’appelle le Seigneur à mon secours,

Il me répond de la montagne qui Lui est consacrée.

Pause

Je me suis endormi pour la nuit ;

au réveil je reprends conscience que le Seigneur est mon appui.

Je n’ai plus peur de ces milliers de gens qui m’assaillent de tous côtés.

Interviens, Seigneur ; ô mon Dieu, au secours !

Voilà, Tu frappes à la joue mes ennemis,

Tu casses les dents aux méchants.

Seigneur, c’est Toi qui peux sauver.

Que Ta bénédiction soit sur Ton peuple !

Psaume 3 Louis Segond

Cette traduction est reconnue pour sa qualité, à la fois proche du texte original et dans un français fluide.

Psaume de David, lorsqu’il fuyait devant son fils Absalom.

Eternel, que mes ennemis sont nombreux !

Beaucoup se dressent contre moi,

 beaucoup disent à mon sujet :

« Pas de salut pour lui auprès de Dieu !» 

Pause.

Mais toi, Eternel, Tu es mon bouclier,

tu es ma gloire, et tu relèves ma tête.

À pleine voix je crie à l’Eternel,

et Il me répond de sa montagne sainte. 

Pause.

Je me couche, et je m’endors ;

je me réveille, car l’Eternel est mon soutien.

Je n’ai pas peur de ces milliers de personnes

qui m’assiègent de tous côtés.

Lève-Toi, Eternel, sauve-moi, Mon Dieu !

Tu gifles tous mes ennemis,

Tu brises les dents des méchants.

Le salut appartient à l’Eternel.

Que Ta bénédiction soit sur Ton peuple ! 

Psaume 3 en hébreu

  1. מִזְמוֹר לְדָוִד:    בְּבָרְחוֹ, מִפְּנֵי אַבְשָׁלוֹם בְּנוֹ.
    Psaume de David, quand il prit la fuite devant son fils Absalon.
  1. יְהוָה, מָה-רַבּוּ צָרָי;    רַבִּים, קָמִים עָלָי.
    Seigneur, que mes ennemis sont nombreux! Beaucoup se dressent contre moi.
  1. רַבִּים, אֹמְרִים לְנַפְשִׁי:    אֵין יְשׁוּעָתָה לּוֹ בֵאלֹהִים סֶלָה.
    Beaucoup disent à mon sujet: “Il n’a point de secours à attendre de Dieu.” Sélah!
  1. וְאַתָּה יְהוָה, מָגֵן בַּעֲדִי;    כְּבוֹדִי, וּמֵרִים רֹאשִׁי.
    Mais toi, ô Eternel, tu es un bouclier qui me protège.
    Tu es mon honneur et me fais porter la tête haute.
  1. קוֹלִי, אֶל-יְהוָה אֶקְרָא;    וַיַּעֲנֵנִי מֵהַר קָדְשׁוֹ סֶלָה.
    A pleine voix, je crie vers l’Eternel: Il me répond de Sa sainte montagne. Sélah!
  1. אֲנִי שָׁכַבְתִּי, וָאִישָׁנָה;    הֱקִיצוֹתִי–כִּי יְהוָה יִסְמְכֵנִי.
    Je me couche et m’endors, puis je me réveille, car l’Eternel me soutient.
  1. לֹא-אִירָא, מֵרִבְבוֹת עָם–    אֲשֶׁר סָבִיב, שָׁתוּ עָלָי.
    Je n’ai point peur des myriades de gens qui sont campés autour de moi.
  2. קוּמָה יְהוָה, הוֹשִׁיעֵנִי אֱלֹהַי–    כִּי-הִכִּיתָ אֶת-כָּל-אֹיְבַי לֶחִי;

    שִׁנֵּי רְשָׁעִים    שִׁבַּרְתָּ.
    Lève-toi, Eternel, viens à mon secours, ô mon Dieu!
    Oui, Tu frappes à la joue tous mes ennemis, Tu brises les dents des méchants. 

  1. לַיהוָה הַיְשׁוּעָה;    עַל-עַמְּךָ בִרְכָתֶךָ סֶּלָה.
    A l’Eternel appartient le salut!

Que Ta bénédiction descende sur Ton peuple! Sélah!

Trouver une Bible en hébreu traduction intégrale hébreu-français :

Psaume 3 en anglais

Voici le psaume 3 dans sa version anglaise de la Bible de Gateway.

Psalm 3

A psalm of David. When he fled from his son Absalom.

Lord, how many are my foes!
How many rise up against me!

Many are saying of me,
“God will not deliver him.”

But You, Lord, are a shield around me,
My glory, The One who lifts my head high. 

I call out to The Lord,
and He answers me from His holy mountain.

I lie down and sleep;
I wake again, because The Lord sustains me.

I will not fear though tens of thousands
assail me on every side.

Arise, Lord!
Deliver me, my God!
Strike all my enemies on the jaw;
break the teeth of the wicked.

From the Lord comes deliverance.
May your blessing be on your people.

Psaume 3 en créole

Som 3

  1. David t’ap kouri pou Absalon, pitit li, lè li ekri sòm sa a.
  2. Seyè, ala anpil lènmi m’ yo anpil!
    Ala anpil moun k’ap leve dèyè m’ yo anpil!
  1. Ala anpil moun k’ap pale sou mwen yo anpil! Y’ap di: Aa! Bondye p’ap delivre l’!
  2. Men ou menm, Seyè,w’ap toujou pran defans mwen.
    W’ap fè m’ genyen batay la.
    Ou p’ap kite m’ wont devan lènmi m’ yo.
  1. Mwen rele Seyè a ak tout fòs mwen.
    Li rete sou mòn ki apa pou li a, li reponn mwen.
  1. Mwen kouche, mwen dòmi, mwen leve anbyen, paske Seyè a ap soutni mwen.
  2. Mwen pa pè tout kantite moun sa yo ki sènen m’ toupatou.
  3. Leve non, Seyè! Sove m’ non, Bondye mwen!
    Ou bay tout lènmi m’ yo yon souflèt.
    Ou kase dan mechan yo.
  1. Se ou menm sèl, Seyè, ki ka sove nou.
    Beni tout pèp ou a.

Texte de Frédérique Jaccard-Bille d’après la vidéo de Carolina Costa

  • La Bible, Broché – Grands caractères, 31 août 2011
La Bible
  • Segond 21 (Author)

Si l’article t’as plu, tu es libre de le partager 😉

Accessible pour une durée limitée:

Emangile 3.0
Emangile 3.0
Carolina Costa

Carolina Costa

Je suis théologienne, formée à l’Université de Genève, à la faculté autonome de Théologie Protestante (master UNIGE).

J’y ai acquis des compétences historico-critiques et appris le grec et l’hébreu, ce qui me permet de pratiquer mes propres traductions plus contemporaines et accessibles.

J’incarne une théologie réformée progressiste, inclusive, existentielle et joyeuse, en me servant de différents supports comme la vidéo, pour déployer mon énergie et l’Amour contagieux du Christ.

J’écris des livres sur les grandes étapes de la vie et je diffuse chaque semaine des vidéos brèves sur la foi sur les réseaux sociaux.

Carolina Costa

Tu veux découvrir un Christianisme ouvert et progressiste ?

Carolina Costa

Tu veux découvrir un Christianisme ouvert et progressiste?

Salut, je m’appelle Carolina Costa. Je suis pasteure et théologienne. Je suis décidée à te faire découvrir l’Amour inconditionnel transmis par Jésus-Christ.