Skip to content

Psaume 1

Psaume 1  

  1. En marche, bienheureuse la personne
    qui ne suis pas le conseil des personnes habitées par la haine.
    Qui ne s’arrête pas sur le chemin
    de celles et ceux qui se détournent de la voie de l’amour
    et qui se n’assied pas avec celles et ceux qui se moquent de tout.

  2. Cette personne au contraire a son désir dans la Tora de Dieu,
    dans Sa Parole qu’elle murmure et médite jour et nuit.
  3. Cette personne est comme un arbre planté sur des cours d’eaux.
    L’arbre porte ses fruits quand la saison est venue.
    Son feuillage ne se flétrit pas et il réussit tout ce qu’il fait.

  4. Mais il n’en va pas ainsi des personnes habitées par la haine.
    Elles sont comme des brins de paille dispersées par le vent.

  5. C’est pourquoi, les personnes habitées par la haine.
    ne se relèveront pas lors du jugement.

  6. Oui, Le Seigneur Dieu connaît le chemin des personnes alignées. Mais le chemin des personnes habitées par la haine se perd.

Version en français de Carolina Costa

🙏 Le PSAUME 1, écoute et médite cette prière puissante 🙏 Le PSAUME 1 pour nous aider dans des situations ou nous avons parfois de la difficulté à résister au mal. 🙏

Psaume 1

Commentaire psaume 1

C’est le premier poème ou la première prière du Livre des Psaumes. Le psaume 1 est donc comme l’ouverture, la porte d’entrée dans ce Livre si important de la vie des personnes croyantes juives ou chrétiennes. Il propose une sorte de résumé fondamental ce livre biblique.

Le premier verset semble indiquer une voie, une direction : « En marche, bienheureuse ». C’est donc une invitation à cheminer vers la joie profonde, ce qui remplit le cœur de bonheur dans une vie sous le regard de l’Eternel Dieu.

Cela commence par le rejet du mal ou de ce qui est associé à la méchanceté, à ce qui blesse ou violente. Il invite à ne pas marcher avec les personnes habitées par la haine, plus souvent traduit par « les méchants ». A la suite de l’enseignement du Christ sur l’amour des ennemis, nous pouvons élargir la traduction justement par le fait que les personnes qui font du mal, ont souvent été elle-même blessées et se sont enfermées dans le ressentiment, la colère, la haine, la vengeance. De là naissent les actes, les pensées et les paroles « mauvaises » au sens de qui font du mal à soi et aux autres. Autrement dit encore : qui manquent d’Amour.

Il invite ensuite à ne pas s’arrêter sur ce chemin des « pécheurs ». Ici encore, on peut traduire le mot pécheurs » par « celles et ceux qui se détournent de la voie de l’amour » ou du désir de Dieu. Et quel est le désir de Dieu dans le psaume 1 ? Le bonheur justement. Le bonheur ne se trouve pas dans le manque d’amour ou le contraire de l’Amour.

Enfin, le psalmiste recommande de ne pas s’asseoir avec les « moqueurs ». Au fond, avec des personnes qui peut-être ont délibérément décidé que rien n’avait de sens et qui ne savent plus reconnaître ce qui est essentiel, prioritaire ou important. Et qu’est-ce qui est important ?

La réponse arrive dans le verset suivant souvent traduit par « qui se plaît à suivre la Loi du Seigneur ». Le mot loi est Torah en hébreu et signifie littéralement « l’enseignement » ou « l’instruction » qui honore mieux sa traduction que l’aspect plus juridique qui résonne fort en français avec le mot « loi ».

Ce qui est important pour le psalmiste c’est donc de s’instruire auprès de Dieu pourrions-nous interpréter. A travers les récits bibliques, la parole biblique, les prières que nous sommes invités à creuser, méditer, laisser travailler en nous. Et quel en sera le résultat ? L’image d’un arbre fleurit et qui donne du fruit, autrement dit qui partage, et qui permet à d’autres de se nourrir spirituellement. Une plénitude totale, une Vie riche.

Cette image est mise en face de son contraire avec ce que provoque le chemin inverse. Le sort réservé aux personnes habitées par la haine, sera comme « un brin de paille ou une bale que disperse le vent » et le « jugement » ne permettra pas le « rassemblement » qui est une autre manière de traduire le mot « jugement ». Nous avons ici clairement également l’enseignement entre une voie qui unifie, qui unit, et une autre voie qui désunit, qui divise que ce soit sur le plan intérieur ou extérieur.

Le psaume se termine par la proclamation d’un Dieu qui est celui de l’unité et qui ferme la boucle du Psaume 1. Dieu ne condamne pas mais semble presque constater comme un fait que le chemin de la haine et du non-amour ne peut que se perdre dans le néant.

Alors toi, quel chemin suivras-tu ? semble interroger le psalmiste. Après avoir lu et méditer ce psaume 1, décideras-tu de poursuivre l’aventure de ce Livre des Psaumes ? C’est une invitation à poursuivre vers la voie du bonheur, comme le traduit André Chouraqui : En marche !

La Bible Psaume 1

Le Psaume 1 se trouve dans la Bible chrétienne, plus précisément dans le Premier ou Ancien Testament, écrite en hébreu ancien, ainsi que dans la Bible hébraïque juive partagée par les deux religions.

C’est le premier poème ou la première prière du Livre des Psaumes. Le psaume 1 est donc comme l’ouverture, la porte d’entrée dans ce Livre si important de la vie des personnes croyantes juives ou chrétiennes. Il propose une sorte de résumé fondamental ce livre biblique.

Prier avec le Psaume 1 

Les Psaumes sont des prières adressées à Dieu. Jésus lui-même les priait et les citait comme en témoigne les évangiles. Ils sont un matériel liturgique extrêmement précieux dans un cheminement et une pratique spirituelle. En parcourant tous les psaumes, nous découvrons que nous pouvons absolument tout dire à Dieu et se recueillir dans Sa maison.

Carolina Costa propose plusieurs méditations des Psaumes en permettant aux personnes de se placer dans une écoute profonde, afin que la Parole inspirée à son auteur puisse nous rejoindre au plus profond de notre être et nous transformer. Oui, on peut prier avec les psaumes pour commencer ou poursuivre et découvrir les facettes multiples de la vie intérieure en chemin avec le Dieu vivant.

Psaume 1 Louis Segond

  1. Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants,
    Qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs,
    Et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs,
  2. Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Éternel,
    Et qui la médite jour et nuit !
  3. Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau,
    Qui donne son fruit en sa saison,
    Et dont le feuillage ne se flétrit point :
    Tout ce qu’il fait lui réussit.
  4. Il n’en est pas ainsi des méchants :
    Ils sont comme la paille que le vent dissipe.
  5. C’est pourquoi les méchants ne résistent pas au jour du jugement,
    Ni les pécheurs dans l’assemblée des justes ;
    Car l’Éternel connaît la voie des justes,
    Et la voie des pécheurs mène à la ruine.
  • La Bible, Broché – Grands caractères, 31 août 2011
La Bible
  • Segond 21 (Author)

Si l’article t’as plu, tu es libre de le partager 😉

Accessible pour une durée limitée:

Emangile 3.0
Emangile 3.0
Carolina Costa

Carolina Costa

Je suis théologienne, formée à l’Université de Genève, à la faculté autonome de Théologie Protestante (master UNIGE).

J’y ai acquis des compétences historico-critiques et appris le grec et l’hébreu, ce qui me permet de pratiquer mes propres traductions plus contemporaines et accessibles.

J’incarne une théologie réformée progressiste, inclusive, existentielle et joyeuse, en me servant de différents supports comme la vidéo, pour déployer mon énergie et l’Amour contagieux du Christ.

J’écris des livres sur les grandes étapes de la vie et je diffuse chaque semaine des vidéos brèves sur la foi sur les réseaux sociaux.

Carolina Costa

Tu veux découvrir un Christianisme ouvert et progressiste ?

Carolina Costa

Tu veux découvrir un Christianisme ouvert et progressiste?

Salut, je m’appelle Carolina Costa. Je suis pasteure et théologienne. Je suis décidée à te faire découvrir l’Amour inconditionnel transmis par Jésus-Christ.