Skip to content

Psaume 91

Psaume 91

(Version de Carolina Costa d’après la traduction de Stan Rougier)

Cette traduction, tout en restant proche du texte original, s’éloigne d’une traduction littérale et propose une interprétation de certains passages ou de certains mots, cherchant à en renouveler le sens pour le rendre plus accessible à une sensibilité contemporaine.

Les couleurs correspondent aux différentes personnes qui parlent dans le Psaume :
En noir, le poète s’adresse à son auditeur.trice/lecteur.trice
En bleu, le poète s’adresse à Dieu.
En rouge, c’est Dieu qui lui répond.

Celui, celle qui demeure dans le cœur de Dieu,
Celui, celle qui habite à l’ombre du Puissant dit au Seigneur : 
« Mon rempart, mon refuge, mon Dieu en qui j’ai mis ma confiance ! »

Lui, Il t’arrache au piège des chasseurs,
tous ces leurres pour mieux t’abattre,
et à la maladie mortelle.
Lui, ll te couvre de Ses ailes.
Sa vérité est ton armure, Sa fidélité ton bouclier.

Tu n’auras plus d’angoisse quand vient la nuit.
Tu ne craindras pas les traits mortels décochés au long du jour,
ni la maladie qui ronge dans l’ombre,
ni le vent desséchant de midi.
Mille flèches tomberont à ta gauche,
dix mille à ta droite.
Tu seras hors d’atteinte.
Ouvre les yeux et regarde :
celui ou celle que tu enviais n’a pas un sort enviable.

Seigneur, c’est toi ma maison et mon espace.

Tu as fait de l’Éternel ta citadelle.
Aucun malheur ne pourra t’arriver,
aucun désastre ne tombera sur ta demeure.
Il t’a associé des messagers, des messagères,
des anges pour te garder en chemin.
Ils te porteront sur leurs mains
de peur que tu trébuches sur une pierre.
Tu marches sur le lion et sur le cobra,
tu piétines le lionceau et le dragon.

Tu m’aimes, JE te libère.
JE te fais grandir.
JE SUIS ton soutien et tu ME connais.
Tu M’appelles et MOI JE te réponds.
MOI avec toi. Toi avec MOI.

JE SUIS proche de toi dans ta détresse.
JE te délivre.
JE te rends ta dignité d’être humain.
JE te fais partager ma gloire, MA Présence.
JE te ferai vivre longtemps.
Tu verras combien JE t’aime.

😍 Aujourd’hui, j’aimerai vous parler DU PSAUME 91 😍

Psaume 91 bible

Les 150 Psaumes forment l’un des 39 livres de la Bible hébraïque (ou Ancien Testament). Ce sont des poèmes, des chants de louange qui ont traversé les siècles et qui témoignent de la foi de croyantes et croyants qui s’adressent à Dieu, seul ou en communauté. Toute la gamme des émotions est représentée, du désespoir profond jusqu’à la joie la plus jubilatoire. Le Psaume 91 fait appel à la confiance profonde et fondamentale en Dieu qui protège celui ou celle qui vit dans son secret.

Psaume 91 explication

Ce Psaume exprime une bouleversante intimité avec Dieu. « Celui ou celle qui est assis dans le secret, ou la cachette, du Très-Haut… » Comme un enfant dans sa cabane, à l’abri de toutes les tempêtes du monde, le psalmiste se sent complètement protégé, entouré par ce Dieu qui est au-dessus de lui, le Très Haut (Élyôn), celui qui voit loin, bien plus loin que lui dans le temps et l’espace. Il est aussi le Tout Puissant : Shaddaï, d’une racine qui signifie peut-être « montagne » : stabilité, force, majesté. Ou alors qui ferait référence à « mamelle » : toute puissance d’une maman qui serre son petit sur son cœur et le nourrit, débordante d’affection… image renforcée par l’ombre (ou la protection) et les ailes sous lesquels le croyant trouve refuge. C’est ce Dieu là, appelé par son nom propre YHWE, souvent traduit par Seigneur ou Éternel, qui est le Dieu du psalmiste : « Mon Dieu, j’ai confiance en toi ! » 

Abri – refuge – cachette – cuirasse – bouclier – forteresse, les mots ne manquent pas pour décrire ce sentiment de protection et de confiance totales. Comme autant de pare-feu ou de digues érigés contre le malheur et la méchanceté, qui eux aussi abondent : piège – peste – destruction – angoisse – flèche – criminels – mal, sans parler des animaux dangereux comme le lion ou la vipère, voire même le dragon… car on le sait bien, et personne ne peut dire le contraire : tout être humain, croyant ou non, est confronté un jour ou l’autre à la souffrance, au mal, sous n’importe quelle forme qu’il puisse prendre. Alors la question se pose : où est Dieu ? et que fait-il pour moi quand je suis au fond du gouffre, en proie à l’angoisse ? Vient-il vraiment me délivrer de tous les dangers de la vie comme l’affirme ce Psaume ? Ces versets opèrent-ils comme des formules magiques, ou comme des supers pouvoirs que Dieu donnerait à ses fidèles ?

« Il m’appellera et je lui répondrai,
Je serai avec lui dans l’angoisse (ou la détresse, le malheur). »

L’angoisse, la détresse ou le malheur sont des réalités liées à notre condition humaine. Nous avons à les traverser, tant bien que mal. Mais Dieu nous assure de Sa Présence à l’intérieur de notre souffrance, quelle qu’elle soit, et tout au long de notre traversée. C’est enveloppée de cette confiance fondamentale en un Dieu qui m’aime et m’accompagne au cœur de ma fragilité et de mes tempêtes, dans une relation qui s’approfondit et se renouvelle, que je peux avancer malgré tout.

La Bible est toute entière le récit de cette rencontre de Dieu avec l’être humain dans sa réalité. « Je serai avec toi » est le fondement de la foi dans la Bible. Et la foi chrétienne va encore plus loin, qui croit que ce Dieu Très Haut et Tout Puissant est venu partager la réalité humaine et s’offrir comme un Tout Petit, le « Très Bas » comme l’appelle Christian Bobin dans l’un de ses livres, fragile et livré à tous les risques de la vie, pour expérimenter et montrer le chemin vers le Père avec la confiance comme orientation. Le Psaume 91 devient alors une confession de foi en ce Dieu qui nous sauve en cheminant avec nous, quoiqu’il arrive, transformant la peur en confiance.

« Je le rassasierai au long des jours et je lui ferai voir mon salut. »
Le Psaume se termine par cette parole de bonheur et de salut, yēšūă, racine qui donnera le nom de Jésus, celui qui sauve

Psaume 91 protection

Ce Psaume est connu sous le nom de « Psaume de la Protection », certainement parce qu’il évoque avec force le Dieu Tout-Puissant qui offre un abri et promet la sécurité au cœur du danger et de la peur à celui ou celle qui se confie en lui. Ce texte est lu et récité depuis des siècles par des croyantes et croyants juifs et chrétiens, pour raviver leur foi et fortifier leur confiance en un Dieu qui les aime et les accompagne même dans les circonstances difficiles de la vie, alors qu’ils sont parfois confrontés à la douloureuse question de sa présence et de sa délivrance dans la réalité concrète.

Comment prier avec le psaume 91

Les Psaumes sont déjà des prières formulées il y a des siècles par leurs auteurs. Pour prier un Psaume, il te suffit de t’asseoir dans un lieu calme et tu peux commencer la lecture à haute voix ou dans le secret de ton coeur.

La théologienne et pasteure Carolina Costa propose plusieurs psaumes priés ou médités, comme tu peux le découvrir dans sa vidéo justement avec le Psaume 91 ci-dessous. Cette manière de prier les textes bibliques permet de véritablement les intérioriser, de les laisser pénétrer notre être profond afin que la Parole de Dieu s’incarne pleinement en nous pour rayonner à l’extérieur.

Psaume 91 chanté

Les psaumes sont, dès leur composition dans la Bible, destinés à être chantés ou à être accompagnés d’instrument de musique. Dès lors, depuis des siècles, de nombreux compositeurs et compositrices ont imaginé de nouvelles versions comme celles ci-dessous.

Méditation psaume 91


Prends le temps de méditer la Parole de Dieu avec le Psaume 91 pour renforcer ton ancrage dans la confiance et dans la foi. Comme l’enseigne le Christ, va dans la pièce la plus secrète de ta maison, et dans le silence de ton cœur écoute le Seigneur qui est là et qui t’appelle pour te réconforter, t’encourager, te relever, te consoler et te donner Sa paix.

Carolina Costa conduit une méditation profonde pour laisser la Parole pénétrer ton âme et ton cœur :

 

Psaume 91 dans la Bible parole de Vie (français fondamental)

  1. Celui (ou celle) qui se met à l’abri près du Dieu très-haut
    se repose à l’ombre du Tout-Puissant.
  2. Il dit au SEIGNEUR : «
    Tu es mon abri,
    Tu me protèges avec puissance,
    Tu es mon Dieu, j’ai confiance en Toi. »
  3. Oui, c’est Dieu qui te délivre des pièges du chasseur,
    Il te guérit de la peste qui tue.
  4. Il te couvre de Ses ailes,
    et tu te réfugies près de Lui,
    comme un poussin sous les ailes de sa mère.
    Oui, Sa fidélité te protège comme un bouclier.
  5. Alors tu n’auras peur de rien :
    ni des dangers de la nuit,
    ni des flèches lancées en plein jour,
  6. ni de la peste qui avance dans l’obscurité,
    ni du malheur qui frappe en pleine lumière.
  7. Même si mille personnes tombent près de toi,
    et si dix mille meurent à côté de toi,
    rien ne t’arrivera !
  8. Ouvre seulement les yeux,
    et tu verras comment sont punis les gens mauvais.
  9. Oui, SEIGNEUR, Tu es pour moi un protecteur.
    Si tu as choisi le Dieu très-haut comme abri,
  10. aucun mal ne peut te toucher,
    aucun malheur ne peut approcher de ta maison. 
  11. Le SEIGNEUR donnera l’ordre à Ses anges
    de te protéger partout où tu iras.
  12. Ils te porteront dans leurs bras,
    pour que tes pieds ne heurtent pas les pierres.
  13. Tu marcheras sans danger sur le lion et la vipère,
    tu écraseras le tigre et les serpents. 
  14. Dieu dit :
    « Puisqu’il s’attache à MOI, JE vais le libérer,
    je vais le protéger, car il connaît Mon Nom.
  15. S’il fait appel à MOI, JE lui répondrai,
    JE serai avec lui dans le malheur.
    JE veux le délivrer et JE veux l’honorer.
  16. JE lui donnerai une vie longue et belle,
    et JE lui montrerai que JE SUIS Son Sauveur. »

Psaume 91 dans la TOB (Traduction œcuménique de la Bible)

  1. Celui (ou celle) qui habite là où se cache le Très-Haut
    passe la nuit à l’ombre de Shaddaï.
  2. Je dis du SEIGNEUR :
    « Il est mon refuge, ma forteresse,
    mon Dieu : sur Lui je compte ! » –
  3. C’est Lui qui te délivre du filet du chasseur
    et de la peste pernicieuse.
  4. De Ses ailes Il te fait un abri,
    et sous Ses plumes tu te réfugies.
    Sa fidélité est un bouclier et une armure.
  5. Tu ne craindras ni la terreur de la nuit,
    ni la flèche qui vole au grand jour,
  6. ni la peste qui rôde dans l’ombre,
    ni le fléau qui ravage en plein midi.
  7. S’il en tombe mille à ton côté
    et dix mille à ta droite,
    toi, tu ne seras pas atteint.
  8. Ouvre seulement les yeux
    et tu verras comment sont payés les infidèles.
  9. Oui, SEIGNEUR, c’est Toi mon refuge ! –

Tu as fait du Très-Haut Ta demeure,

  1. il ne t’arrivera pas de malheur,
    aucun coup ne menacera ta tente,
  2. car Il chargera Ses anges
    de te garder en tous tes chemins.
  3. Ils te porteront dans leurs bras
    pour que ton pied ne heurte pas de pierre ;
  4. Tu marcheras sur le lion et la vipère,
    tu piétineras le tigre et le dragon.
  5. « Puisqu’il s’attache à MOI, JE le libère,
    JE le protégerai car il connaît Mon Nom.
  6. S’il M’appelle, JE lui répondrai,
    JE serai avec lui dans la détresse ;
    JE le délivrerai et le glorifierai ;
  7. JE le comblerai de longs jours
    et JE lui manifesterai Mon salut.

Psaume 91 dans la Bible nouvelle en français courant

À l’abri auprès du Dieu très-haut

  1. Celui (ou celle) qui se place à l’abri auprès du Dieu très-haut
    et se met sous la protection du Dieu souverain,
  2. Celui-là (ou celle-là) dit au Seigneur :
    « Tu es mon refuge et ma forteresse,
    Tu es mon Dieu, j’ai confiance en Toi. »
  3. C’est le Seigneur qui te délivre
    des pièges que l’on tend devant toi
    et de la peste meurtrière.
  4. Il te protégera, tu trouveras chez Lui un refuge,
    comme un poussin sous les ailes de sa mère.
    Sa fidélité est un bouclier protecteur, une armure.
  5. Tu n’auras rien à redouter :
    ni les dangers terrifiants de la nuit,
    ni la flèche qui vole pendant le jour,
  6. ni la peste qui rôde dans l’obscurité,
    ni l’épidémie qui frappe en plein midi.
  7. Oui, même si mille personnes tombent près de toi
    et dix mille encore à ta droite, il ne t’arrivera rien.
  8. Ouvre seulement les yeux et tu verras
    comment sont payés les méchants.
  9. Oui, Seigneur, Tu es mon refuge.
    Si tu as fait du Très-Haut ton abri,
  10. Aucun mal ne t’atteindra,
    aucun malheur n’approchera de chez toi.
  11. Car le Seigneur donnera l’ordre à Ses anges
    de te garder où que tu ailles.
  12. Ils te porteront sur leurs mains
    pour que ton pied ne heurte pas de pierre.
  13. Tu marcheras sans risque sur le lion ou la vipère,
    tu piétineras le fauve ou le serpent.
  14. « Il est attaché à MOI, dit le Seigneur,
    JE le mettrai à l’abri ;
    JE le protégerai, parce qu’il sait qui JE SUIS.
  15. Il M’appellera au secours et JE lui répondrai.
    JE serai à ses côtés dans la détresse,
    JE le délivrerai, JE lui rendrai son honneur.
  16. JE lui donnerai une vie longue et pleine,
    et JE lui ferai voir que JE SUIS Son Sauveur. »

Psaume 91 Louis Segond

Celui qui habite sous l’abri du Très-Haut
repose à l’ombre du Tout-Puissant.
Je dis à l’Éternel :
« Tu es mon refuge et ma forteresse,
mon Dieu en qui je me confie ! »

Oui, c’est lui qui te délivre du piège de l’oiseleur
et de la peste dévastatrice.
Il te couvrira de ses ailes
et tu trouveras un refuge sous son plumage.
Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse.
Tu ne redouteras ni les terreurs de la nuit
ni la flèche qui vole durant le jour,
ni la peste qui rôde dans les ténèbres
ni le fléau qui frappe en plein midi.
Si 1 000 tombent à côté de toi et 10 000 à ta droite,
tu ne seras pas atteint.
Ouvre seulement les yeux,
et tu verras la punition des méchants. 

Oui, tu es mon refuge, Éternel ! 

Tu fais du Très-Haut ta retraite ? 
Aucun mal ne t’arrivera,
aucun fléau n’approchera de ta tente,
car Il donnera ordre à ses anges
de te garder dans toutes tes voies.
Ils te porteront sur les mains,
de peur que ton pied ne heurte une pierre.
Tu marcheras sur le lion et sur la vipère,
tu piétineras le lionceau et le dragon.

Puisqu’il est attaché à moi, je le délivrerai ;
je le protégerai, puisqu’il connaît mon nom.
Il fera appel à moi et je lui répondrai.
Je serai avec lui dans la détresse,
je le délivrerai et je l’honorerai.
Je le comblerai de longs jours
et je lui ferai voir mon salut.

Cette version est celle que l’on trouve dans la Bible Segond 21. Louis Segond était un pasteur protestant et théologien genevois du 19e siècle qui a traduit toute la Bible. Sa traduction, aussitôt reconnue pour sa qualité littéraire et sa fidélité aux textes originaux, a rencontré un grand succès auprès des chrétiens protestants francophones. La première version de 1880 a été souvent révisée et améliorée au cours du 20e siècle. La dernière version a paru en 2007, avec pour devise « L’original, avec les mots d’aujourd’hui ». C’est une traduction de référence pour les études bibliques.

  • La Bible, Broché – Grands caractères, 31 août 2011
La Bible
  • Segond 21 (Author)
Psaume 91

Psaume 91 en anglais

Whoever dwells in the shelter of the Most High
will rest in the shadow of the Almighty.

I will say of the Lord,
« He is my refuge and my fortress,
my God, in whom I trust. »

Surely He will save you from the fowler’s snare
and from the deadly pestilence.

He will cover you with His feathers,
and under His wings you will find refuge;

His faithfulness will be your shield and rampart.

You will not fear the terror of night,
nor the arrow that flies by day,
nor the pestilence that stalks in the darkness,
nor the plague that destroys at midday.

A thousand may fall at your side,
ten thousand at your right hand,
but it will not come near you.

You will only observe with your eyes
and see the punishment of the wicked.

If you say, “The Lord is my refuge”,
and you make the Most High your dwelling,
no harm will overtake you,
no disaster will come near your tent.

For He will command His angels concerning you
to guard you in all your ways;
they will lift you up in their hands,
so that you will not strike your foot against a stone.

You will tread on the lion and the cobra;
you will trample the great lion and the serpent.

“Because he loves Me, says the Lord,
I will rescue him;
I will protect him, for he acknowledges My Name.
He will call on Me, and I will answer him;
I will be with him in trouble,
I will deliver him and honor him.
With long life I will satisfy him
and show him My salvation.”

Psaume 91 en hébreu phonétique

Ioshev besséter elion,
betsel Shadai yit’lonan.

Omar ladonai makh’si oumtsoudati,
Élohai evtakh bo.
Ki hou iatsilékha mipakh iacoush,
midéver havót.

Béévrato iassekh lakh,
vétakhat kenafav tekh’se,
tsina véssorékha amito.

Ló tira mipakhad laila,
mekhets iaouf iomam.

Midéver baofel iahalokh,
mikétev iashoud tsahorayim.

Yipol mitsidékha élef ourvava miminèkha,
elèkha lo yigash.

Rac béénèkha tabit,
véshiloumat réshaim tir’é.

Ki ata Adonai makh’si,
élion samta méonèkha.

Ló téouné élèkha raa vénèga lo yicrav béaholèkha.

Ki mal’akhav ietsavé lakh,
lishmorkha békhol dérakhèkha.

Al capayim yisaounkha,
pen tigof baéven raglèkha.

Al shakhal vaféten tidrokh,
tirmos kéfir vétanin.

Ki vi khashac vaafalétèhou,
assaguévèhou ki iada shémi.

Yicraèni véénèhou,
imo anokhi vétsara,
akhalétsèhou
vaakhabédèhou.

Órekh iamim asbièhou vear’èhou bishouati

Psaume 91 creole

En créole, psaume se dit som. Voici le psaume 91 en créole haïtien.

Som 91
Moun ki chache pwoteksyon bò kote Bondye ki anwo nan syèl la,
moun ki rete kache anba zèl Bondye ki gen tout pouvwa a ka di Seyè a:

Se ou ki tout defans mwen.
Se ou ki tout pwoteksyon mwen.
Ou se Bondye mwen.
Se nan ou mwen mete tout konfyans mwen.

Se li menm ki p’ap kite ou pran nan pèlen,
ki p’ap kite maladi ki pou touye ou tonbe sou ou.

L’ap kouvri ou anba zèl li.
Anyen p’ap rive ou kote ou kache a.
L’ap toujou kenbe pawòl li:
Se sa ki pwoteksyon ou, se sa ki defans ou.

Ou pa bezwen pè bagay k’ap fè moun pè lannwit,
ni kè ou pa bezwen kase pou malè ki ka rive ou lajounen.

Ou pa bezwen pè move maladi k’ap tonbe sou moun nan mitan lannwit,
ni epidemi k’ap touye moun gwo midi.

Mil (01.000) moun te mèt tonbe sou bò gòch ou,
dimil (010.000) sou bò dwat ou,
anyen p’ap rive ou.

W’ap rete konsa, w’ap gade,
w’a wè jan y’ap bay mechan yo sa yo merite.

Paske ou pran Seyè a pou defans ou,
paske ou pran Bondye ki anwo nan syèl la pou pwoteksyon ou,
okenn malè p’ap rive ou,
okenn mechan p’ap ka pwoche bò kot kay ou.

Bondye ap pase zanj li yo lòd pou yo veye sou ou,
pou yo pwoteje ou kote ou pase.

Y’ap pote ou nan men yo.
Pou ou pa kase zòtèy pye ou sou okenn wòch.

W’ap mache sou lyon ak sou sèpan,
w’ap kraze jenn ti lyon yo ak eskòpyon yo anba pye ou.

Bondye di:
M’ap sove moun ki renmen mwen,
m’ap pwoteje moun ki konnen mwen.

Lè l’ rele m’,
m’ap reponn li.

Lè l’ nan tray, m’ap la avèk li.
M’ap delivre l’,
m’ap fè yo respekte l’.

M’ap fè l’ viv lontan,
m’a fè l’ wè jan m’ap delivre l’.

Texte de Frédérique Jaccard d’après la vidéo de Carolina Costa

Si l’article t’as plu, tu es libre de le partager 😉

Accessible pour une durée limitée:

Emangile 3.0
Emangile 3.0
Carolina Costa

Carolina Costa

Je suis théologienne, formée à l’Université de Genève, à la faculté autonome de Théologie Protestante (master UNIGE).

J’y ai acquis des compétences historico-critiques et appris le grec et l’hébreu, ce qui me permet de pratiquer mes propres traductions plus contemporaines et accessibles.

J’incarne une théologie réformée progressiste, inclusive, existentielle et joyeuse, en me servant de différents supports comme la vidéo, pour déployer mon énergie et l’Amour contagieux du Christ.

J’écris des livres sur les grandes étapes de la vie et je diffuse chaque semaine des vidéos brèves sur la foi sur les réseaux sociaux.

Carolina Costa

Tu veux découvrir un Christianisme ouvert et progressiste ?

Carolina Costa

Tu veux découvrir un Christianisme ouvert et progressiste?

Salut, je m’appelle Carolina Costa. Je suis pasteure et théologienne. Je suis décidée à te faire découvrir l’Amour inconditionnel transmis par Jésus-Christ.