Skip to content

DIEU EST HUMAIN ? La particule de Dieu c’est quoi ?

Aujourd’hui, j’aimerai vous parler DE DIEU EST-IL HUMAIN ?

Dieu est-il humain ?

On entend souvent dans les milieux chrétiens dire que Dieu s’est fait homme. Qu’il s’est incarné. Dire ça, c’est dire que Dieu serait devenu un humain. Mais qu’est-ce que ça veut dire ? Est-on obligé de croire cela pour être chrétien ?

La foi chrétienne se fonde sur l’idée d’un Dieu unique et créateur de toutes choses. Ce Dieu, qui a créé l’humanité par amour, est en relation constante avec elle. Par l’histoire du peuple hébreu, racontée dans les textes de l’Ancien Testament et ensuite par la personne de Jésus, dont parle le Nouveau Testament.  

Contact avec Dieu

Pour certaines personnes engagées dans la foi chrétienne, la relation de Dieu avec les humains à travers Jésus passe par le fait que Dieu s’est incarné en Jésus. Cela signifie qu’Il est devenu pleinement un humain, qu’Il est venu dans ce monde dans un corps physique, celui de Jésus. Jésus serait donc Dieu qui a pris forme humaine, pour vivre tout ce que les femmes et les hommes vivent durant une existence: la naissance, les joies et les peines de la vie, et même la mort. Ces principaux courants du christianisme disent que Jésus est Dieu.

Pour d’autres personnes engagées aussi dans la foi chrétienne, la relation de Dieu avec les humains à travers Jésus passe plutôt principalement par le message que Jésus a transmis. Un message dans lequel Dieu se révèle à l’humanité. Croire en Jésus, c’est alors croire que le message contenu dans l’Évangile est bon pour l’humanité et qu’il apporte un salut, un essentiel auquel nous aspirons toutes et tous: l’amour, la paix, le pardon, la justice, etc.

Pour les personnes croyantes appartenant au premier courant, Dieu est pleinement humain. Par Jésus Christ Dieu est venu habiter nos fragilités. Dieu aime tant ses enfants qu’Il aurait voulu connaître lui-même tout ce que les humains vivent.

Pour les autres au contraire, Dieu n’est pas humain. Il ne s’est pas incarné en Jésus. Mais peut-être peut-on tout de même penser qu’Il est symboliquement humain parce qu’Il est présent en chacune et chacun ?

Cette question a été et demeure débattue tant au sein du Christianisme que dans le dialogue interreligieux. Il fait partie du mystère de la foi chrétienne et c’est peut-être mieux ainsi! Car finalement, qu’on pense que Dieu est humain parce que Jésus est Dieu incarné sur terre ou non, on est toutes et tous d’accord sur une chose: Dieu révèle son amour pour l’humanité par Jésus.

Comment expliquer qui est Dieu ?

Alors, ça c’est quelque chose de très difficile ! En fait, dès qu’on dit quelque chose sur Dieu, déjà on se trompe. En effet, l’être humain est limité dans ce qu’il peut connaître et nous n’avons pas tous les outils pour comprendre Dieu.

Mais ça n’est peut-être pas un problème. En fait, il n’est pas forcément nécessaire de comprendre tout de Dieu pour le connaître. Luther et Calvin, les réformateurs protestants, étaient tous les deux d’accord pour dire que la foi, c’est une connaissance d’ordre affectif et non intellectuel. C’est-à-dire qu’on peut connaître Dieu en ayant un rapport existentiel à Lui, sans avoir besoin d’en faire un objet de savoir. C’est peut-être ça la foi : avoir une relation avec Dieu, Lui donner une place dans notre vie, sans tout comprendre de ce qu’Il est.

L’important semble donc être non pas de tout connaître de Dieu, ni d’avoir des preuves scientifiques de Son existence. L’important, c’est de savoir qui est Dieu pour soi et pour l’humanité. Qui est Dieu pour toi ? Voilà la question qui semble la plus importante.

Mais Dieu ne nous laisse cependant pas sans aucune explication. Par Jésus, par le message que Jésus délivre, Dieu nous donne une piste très importante. Il s’affirme comme Père et Mère de toute l’humanité. C’est la manière dont Jésus s’adresse à Dieu : Abba ! qui veut dire Papa en hébreu. Et c’est dans cette relation intime avec Dieu que Jésus invite chaque être humain à entrer.

Définition de Dieu dans la Bible

Il n’y a pas de définition de Dieu dans la Bible, en tous cas pas une définition comme on en trouverait dans un dictionnaire. Par contre, la Bible est l’un des outils les plus précieux que nous ayons pour connaître Dieu, car nous croyons qu’Il s’y révèle.

BD de l'apotre Pierre

Lire la Bible, c’est vivre une rencontre avec Dieu. Ou plutôt c’est vivre des rencontres avec les multiples facettes de Dieu.

On rencontre Dieu par les récits de l’histoire du peuple hébreu, et on le découvre Dieu sauveur et libérateur, par exemple dans le livre de l’Exode : Il libère les hébreux de l’esclavage des égyptiens, Il leur fournit ce dont ils ont besoin pour survivre pendant 40 ans dans le désert, Il les conduit en Terre promise.

On rencontre Dieu dans les récits de Noé, d’Abraham et de Moïse, mais aussi des prophètes, comme le Dieu qui fait alliance avec l’humanité.  Dieu s’implique dans l’histoire humaine et promet d’être toujours au milieu de nous.

On rencontre Dieu dans le message de Jésus, que l’on peut lire dans les 4 évangiles : Il vient soutenir le faible, nourrir l’affamé, guérir le malade. Il place l’amour au centre de tout et invite au pardon.  

On rencontre Dieu dans la propagation du message de Jésus par ses disciples, dans le livre des Actes des apôtres : Il étend son message d’amour et de paix au monde entier, par-delà le peuple juif. C’est le Dieu de toutes et tous, qui parle à toute l’humanité.

C’est finalement une rencontre avec le Dieu père et mère. Le Dieu qui a créé le monde et chaque être vivant qui s’y trouve. C’est le Dieu qui aime, qui sauve, qui console, qui nourrit. C’est le Dieu d’amour et de paix.

Quel est le projet de Dieu pour les humains ?

Le projet de Dieu pour les êtres humains est un projet d’amour et de bonheur. Par l’Alliance, maintes fois réitérée, que Dieu fait avec l’humanité, nous devenons co-créateurs et co-créatrices.

Le Chat, si j'étais Dieu

Avec nos mots actuels, le projet de Dieu pour les humains, c’est un partenariat. Nous y sommes invités à dire oui : oui à Dieu, oui à la vie.

Dans ce projet, nous sommes invités à créer : plus de vie, plus d’amour, plus de fraternité. Dieu nous a créé libres et cela nous permet d’être co-créateurs et co-créatrices de nos vies et du monde dans lequel nous vivons. Mais cela va de pair avec une grande responsabilité : nous sommes toutes et tous responsables de ce que nous créons et de tout ce que nous faisons autour de nous, aux autres comme à la planète. Dieu nous invite toujours à choisir de favoriser ce qui permet la Vie. (10 commandements)

Le royaume de Dieu est dans l’être humain ?

Le royaume de Dieu

« Le royaume de Dieu est au milieu de vous ».

Voilà ce que répond Jésus à ceux qui lui posent la question : « Quand viendra le royaume de Dieu ? » (Évangile selon Luc, chapitre 17).

Et pourtant, ce royaume on ne le voit pas vraiment dans le monde actuel. C’est difficile d’imaginer que le royaume est là, quand on voit toute la souffrance et tout le malheur qui existent sur terre.

Et si en fait, le royaume de Dieu était en chacune et chacun d’entre nous ? Peut-être que le royaume, c’est finalement chaque petite étincelle de joie et de lumière dans nos vies.

C’est peut-être dans nos cœurs qu’il est à chercher, le royaume de Dieu. A chaque fois que tu aimes, c’est un peu du royaume de Dieu qui est là.

C’est peut-être aussi dans nos relations les un·e·s avec les autres qu’il se trouve. En fait, il se peut qu’on le fasse advenir à chaque fois qu’on fait preuve d’amour pour un frère ou une sœur. Chaque moment de partage, d’écoute, chaque geste tendre ou amical, chaque sourire…Tout ça c’est le royaume de Dieu, car ce sont différentes manières de vivre et de partager l’amour.

Le royaume de Dieu, il est là où il y a de l’humain. Il est là où deux ou trois sont réunis en Son nom, comme on peut le lire dans l’évangile selon Matthieu, chapitre 18.  Il est là dès que l’humanité accomplit le projet de Dieu pour elle: l’amour – sous toutes ses formes et sans distinction aucune – juste l’amour. D’ailleurs une autre manière de traduire le même verset c’est de dire « Le Royaume de Dieu se trouve en vous ou au-dedans de vous. »

Karine Michel, d’après la vidéo de Carolina Costa

Si l’article t’as plue, tu es libre de le partager 😉

Accessible pour une durée limitée:

Emangile 3.0
Emangile 3.0
Carolina Costa

Carolina Costa

Je suis théologienne, formée à l’Université de Genève, à la faculté autonome de Théologie Protestante (master UNIGE).

J’y ai acquis des compétences historico-critiques et appris le grec et l’hébreu, ce qui me permet de pratiquer mes propres traductions plus contemporaines et accessibles.

J’incarne une théologie réformée progressiste, inclusive, existentielle et joyeuse, en me servant de différents supports comme la vidéo, pour déployer mon énergie et l’Amour contagieux du Christ.

J’écris des livres sur les grandes étapes de la vie et je diffuse chaque semaine des vidéos brèves sur la foi sur les réseaux sociaux.

Carolina Costa

Tu veux découvrir un Christianisme ouvert et progressiste?

Salut, je m’appelle Carolina Costa. Je suis pasteure et théologienne. Je suis décidée à te faire découvrir l’Amour inconditionnel transmis par Jésus-Christ.