Carolina Costa

Quelle église choisir?

Aujourd’hui, j’aimerai vous parler de COMMENT TROUVER TON ÉGLISE. Comment trouver l’église qui peux te convenir ? Quelle église choisir ?

Approfondis et développe ta spiritualité, en découvrant le parcours du vidéo-livre

Quand on chemine dans la foi en Jésus-Christ, quand on est intéressé·e par sa vie et son enseignement, quand on veut en apprendre plus…il est intéressant de se tourner vers une Église! Mais si tu es au début, ou si tu ne te sens plus si bien que ça dans ton Église, peut-être que tu as des doutes ou des questions. Cet article est là pour t’aider!

C’est quoi l’Église selon la Bible ?

Dans la Bible, l’Église est avant tout une relation particulière à Jésus-Christ. Du grec ἐκκλησία (ekklesia, assemblée), ce mot désigne en général celles et ceux qui croient ou font confiance à Jésus-Christ.

Aux temps apostoliques (quand Jésus n’était plus là physiquement, mais que les Apôtres vivaient encore), le mot «Église» a commencé à désigner un ensemble de personnes rassemblées par la foi. On le sait grâce notamment aux lettres de Paul (rassemblées dans le Nouveau Testament) qui écrit par exemple: «Saluez aussi l’Église qui est dans leur maison.» (Romains 16, 5). [photo Bible] Ici, Paul parle bien des gens qui se réunissent.

Photo by Aaron Burden on Unsplash

Quelle est la différence entre l’église et l’Église?

Avec le temps, le mot «Église» a pris différents sens:

  • Une église, avec un é minuscule, désigne un bâtiment et son architecture, où se rassemblent des chrétiens. C’est l’équivalent d’une mosquée, d’une pagode ou d’une synagogue par exemple. Il y a des églises catholiques et des églises orthodoxes, notamment. Dans la tradition protestante de sensibilité réformée, on a plutôt l’habitude de parler de «temple» en référence au temple de Jérusalem, mais cela dépend aussi des pays et des traditions.
Photo by Julia Tsukurova on Unsplash
  • Et avec une majuscule, alors?
    Et bien l’Église avec une majuscule désigne au moins deux réalités à ne pas confondre!
    Commençons par le plus simple: les institutions humaines. Il y a l’Église Catholique Romaine (celle qui est dirigée par le Pape), l’Église Anglicane (présidée notamment par Élizabeth II), les Églises Orthodoxes (grecque, russe, celtique…), les Églises Protestantes (l’Église Protestante de Genève ou l’Église Protestante Unie de Belgique, par exemple), les Eglises luthériennes, les Églises évangéliques… Toutes ces «Églises» sont des institutions humaines qui ont une histoire, des coutumes, un accent théologique, des particularités sociologiquement observables. Elles sont organisées par des règles et une tradition. Chacune à leur manière, elles veulent rester fidèles à l’enseignement de Jésus-Christ tel qu’elles le comprennent et l’interprètent…d’où les différences.
Photo by Ashwin Vaswani on Unsplash

Au-delà de toutes ces institutions, il y a l’Église universelle. L’Église universelle est cette réalité spirituelle dirigée par Jésus-Christ et qui rassemble les croyantes et les croyants sincères. À l’œil nu, on ne peut pas tracer les frontières de l’Église universelle. Je t’explique pourquoi dans un petit dessin. [schéma Église universelle] Sur mon petit schéma, les bâtiments représentent les institutions. De couleurs et de tailles variées, elles sont faciles à différencier. J’ai symbolisé avec les petits personnages ce qu’on pourrait appeler les «croyant·e·s sincères», celles et ceux qui composent l’Église universelle. Il y en a dans les Églises (ouf !) et il y en a aussi en dehors. Tout comme il y a des personnes qui ne sont pas sincères dans leurs démarches (et qui profitent de leur position pour abuser de leur pouvoir, par exemple). Ces gens-là se retrouvent aussi hors des institutions.  

Merci Paint 3D

Quelle est la nature de l’Église?

Architecture, institution, réalité spirituelle? Il faut bien avoir ces trois dimensions en tête quand on parle de la nature de l’Église.

Ce qui compte, c’est de savoir ce que Jésus a voulu. Et là… roulements de tambour… Jésus n’a pas créé l’Église au sens d’institution. Jésus est resté juif depuis sa conception jusqu’à sa mort sur la croix. Il enseignait autant dans les synagogues, dans les maisons que sur les places. Il n’allait donc pas créer une nouvelle religion.

Ce que Jésus est venu apporter, c’est une façon nouvelle de comprendre et de vivre la fidélité à Dieu de manière plus large que les cercles religieux traditionnels. Il est venu nous apprendre que le Royaume pouvait se vivre dès maintenant dans l’amour et dans la vérité, dans la justice et dans la paix.

L’Église universelle rassemble tous ceux et toutes celles qui veulent œuvrer à ce Royaume chaque jour. Elle est donc réelle. Mais c’est une réalité spirituelle.

Photo by Robert Nyman on Unsplash

Croyant·e hors de l’Église?

Tu peux parfaitement choisir de vivre ta foi en dehors de l’Église ! Depuis des mois que nous vivons le confinement, nous savons qu’il y a bien des moyens différents d’être relié·e·s les un·e·s aux autres et à Dieu. Tu peux choisir de ne jamais aller au culte ou à la messe parce que ce n’est pas ton truc. Tu peux choisir d’étudier la Bible de façon autonome ou la partager avec d’autres. Tu peux prier dans la nature ou sur ton balcon ou avec d’autres au coin du feu. Tu peux faire des efforts pour essayer de devenir un·e meilleur·e humain·e, libre, en conscience, heureux·se, aimant.e… C’est OK.

Quel est le rôle de l’Église ?

Symboliquement, on place le début de l’existence de l’Église à la Pentecôte. Ce jour-là, 50 jours après Pâques, l’Esprit Saint (ou Souffle sacré) s’est manifesté et a donné aux disciples de Jésus qui étaient rassemblés (des hommes et des femmes) de parler dans la langue du cœur ou la langue maternelle, qui pouvait être reconnue dans toutes les langues étrangères du monde. C’est donc ça, la mission de l’Église, dès le départ : témoigner de la Bonne Nouvelle de l’Amour-Agapè auprès de chacun·e partout sur la planète. [moutons] On dit généralement que l’Église a trois rôles :

Photo by Mauricio Fanfa on Unsplash
  • ANNONCER la Bonne Nouvelle. C’est le travail de la théologie, du catéchisme, de transmission…et de ce site!
  • CELEBRER Dieu, c’est ce qu’on fait quand on se rassemble dans une église ou un temple (quand on a le droit), c’est aussi ce qu’on fait quand on prie dans le secret de son cœur.
  • SERVIR les frères et sœurs. Les œuvres caritatives et d’entraite des Églises sont là pour honorer le commandement de Jésus qui dit: Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. (Évangile de Jean, chapitre 13, verset 34).

Comment choisir une Église?

Toujours partant·e pour rejoindre une Église? Quelques conseils!

Cherche un endroit où tu vas pouvoir vivre en cohérence. Si tu es une personne LGBTQI et que tu vas dans une Église homophobe, tu vas te faire du mal. Regarde le site internet de l’Église à laquelle tu penses et observe un peu. En général, tu peux aussi contacter la paroisse par message privé. Si ces gens ne veulent pas de toi, ils et elles ne te méritent pas. [naked pastor]

Essaie de voir si des activités correspondent à tes besoins ou tes envies (te former, t’engager au service des autres, avoir de belles célébrations…). Aucune Église ne peut exiger que tu reviennes. Sens-toi libre!

Sache enfin qu’aucune institution n’est parfaite…C’est vrai aussi pour les Églises. Le but est donc de trouver celle qui sera la moins imparfaite pour toi en ce moment. Bonne route!

François Thollon-Choquet, d’après la vidéo de Carolina Costa.

https://nakedpastor.com/collections/prints/products/its-their-problem-cartoon-print

Si l’article t’as plue, tu es libre de le partager 😉

Click here to subscribe
Carolina Costa

Je suis théologienne, formée à l’Université de Genève, à la faculté autonome de Théologie Protestante (master UNIGE).

J’y ai acquis des compétences historico-critiques et appris le grec et l’hébreu, ce qui me permet de pratiquer mes propres traductions plus contemporaines et accessibles.

J’incarne une théologie réformée progressiste, inclusive, existentielle et joyeuse, en me servant de différents supports comme la vidéo, pour déployer mon énergie et l’Amour contagieux du Christ.

J’écris des livres sur les grandes étapes de la vie et je diffuse chaque semaine des vidéos brèves sur la foi sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.