LE MAL

Golden concrete wall background
Golden concrete wall background

Aujourd’hui, j’aimerai vous parler du MAL. Pourquoi tant de mal, d’injustice et de souffrance dans le monde? Qu’est-ce que le péché? Sommes-nous tous pécheurs? Tous mauvais? Condamné.e.s? Pardonné.e.s? Faut-il se révolter? Pourquoi la maladie? Les épreuves et les obstacles sont-ils voulus par Dieu?

Approfondis et développe ta spiritualité, en découvrant le parcours du vidéo-livre

TRANSCRIPTION

Salut à toi, je m’appelle Carolina Costa. Je suis auteure, théologienne et Pasteure de l’église réformée. Et je m’intéresse aux grandes questions existentielles et spirituelles. Aujourd’hui, j’ai envie de m’intéresser à cette question grave et qu’on se pose tous: Mais pourquoi il y a autant de mal ?
On verra ça après le générique !

Bienvenue sur cette nouvelle question sur le mal. Mais j’aimerais t’inviter avant si tu ne l’as pas encore fait, à appuyer sur la
petite cloche. Si tu as envie d’avoir d’autres vidéos et de partager d’autres questions existentielles et spirituelles avec moi.

Alors, cette question du mal on l’a tous subit. On la vit tous depuis qu’on est né. Et oui, déjà à peine sortie du ventre de notre maman on a hurlé de colère. Parce qu’on a fait ce premier choc thermique ultra violent, d’être d’un coup baigné dans une lumière incroyable, alors qu’on vivait dans la pénombre tranquillement dans le ventre. On était au chaud et voilà qu’on sort. on a un choc thermique parce qu’il fait méga froid. Et ensuite, il y a tous les bruits, les sons qui deviennent complètement amplifiés. Alors qu’on était dans un bourdonnement tranquille à l’intérieur du ventre, avec des voix plutôt sympathiques qu’on entendait à l’extérieur. On le voit bien, les médecins le disent d’ailleurs, la naissance, c’est déjà un premier choc traumatique pour tout être-vivant.

Donc on a déjà, toutes et tous, fait une expérience douloureuse, celle d’arriver au monde. Venir au monde, c’est déjà douloureux. Ca dit bien quelque chose. Et ça dit quelque chose d’autre aussi. On venait d’un endroit où on était bien, où il faisait chaud, on avait de l’amour, de la sécurité. On avait de la chaleur, et voilà que d’un coup on vit quelque chose de différent.
Et je pense que toute notre vie, on la passe en pensant peut-être que nous sommes séparé. Je pense que c’est ça qu’il y a derrière cette idée de la chute dans l’histoire d’Adam et Eve. Ils étaient dans ce paradis où tout était bien et bon. Sauf que le texte suggère qu’il y aurait eu une faute d’Eve, suivit d’Adam, qui aurait amené à cette séparation. Et au fond, ça voudrait dire qu’être un humain et vivre sur Terre serait une espèce de châtiment. Une punition divine, et que finalement vous n’avez qu’à
¨tous souffrir.

D’ailleurs, les femmes aussi, quand vous mettrez des enfants au monde, vous souffrirez bien. Parce que vous paierez la punition de cette désobéissance envers Dieu. C’est une vision qu’on peut avoir dans certains courants, mais je pense qu’il faut la dépasser au 21e siècle. Parce que nous expérimentons d’autres choses. D’abord, je ne crois pas du tout au péché originel. Je ne pense pas que nous ayons fauté, mais plutôt que nous ayons précisément goûté à quelque chose que nous ne connaissions pas. Pour nous emmener explorer quelque chose de nouveau. Ce qui est aussi le propre de l’humain que d’être guidé par sa curiosité et que vivre cette expérience humaine.

C’est précisément vivre des expériences difficiles et parfois douloureuses. Mais pour moi, la maladie, le chômage, un divorce une séparation, un deuil, un suicide… Toutes ces expériences difficiles qu’on peut vivre ne sont jamais des punitions divines. C’est simplement le processus de la vie qui est comme ça.

Un accouchement, c’est dans la douleur, mais c’est pour donner la vie ! Autrement dit, peut-être que dans la voie chrétienne nous sommes invités à changer de regard justement. D’ailleurs Jésus dans son enseignement sur l’amour des ennemis dit précisément, que dans la vie d’avant dans tout ce qu’on vous avait raconté on vous avait dit :
« œil pour œil, dent pour dent ». C’est-à-dire: « justice rétributive ».

Dans le monde d’avant, on vous avait dit : « Tu aimeras tes proches et tu haïras ton ennemi. »

Dans ce que vous aviez reçu, il y avait cette idée de séparation. « Mais moi, dit Jésus, je vous dis d’apprendre à aimer vos ennemis, priez pour eux. » D’aimer ses ennemis, de rassembler, de voir que l’amour et la haine sont des choses qui vont ensemble. Que finalement, la douleur et la souffrance c’est peut-être la face cachée d’autre chose de possible. Peut-être l’avez vous expérimentez dans votre vie quand vous avez traversé des expériences difficiles de deuil, de perte d’un proche, de dépressionde colère, de choses difficiles.

Est-ce que d’autres choses très positives et des bénédictions ont pu aussi émerger de cela ? Il n’y a pas une personne qui, tout d’un coup est venue vous aider? Une expérience, un livre, une chanson, quelque chose qui vous a ressuscité? Qui vous a ramené vers la vie ?

Est-ce que vous n’avez pas expérimenté cela ? Si oui, et bien je crois que l’enseignement du Christ c’est précisément de dire :
« En fait, vous n’avez jamais été séparé. »

Tout ça n’est pas séparé, ni l’amour ni la haine. C’est un grand ensemble, mais qui est entouré par des bras d’amour d’un Dieu qui est bon. Et Dieu est toujours bon, malgré peut-être les apparences. Mais vous pouvez, dans une voie chrétienne cultiver votre regard sur les bénédictions de Dieu qui se cachent partout finalement. Y compris dans la souffrance et dans la mort.
Et ça, c’est bien l’enseignement de Jésus. C’est que malgré tout, l’amour est toujours là !

L’amour gagne toujours, il dépasse et surmonte tout. Y compris la mort, la violence et la souffrance. C’est ça que j’avais envie d’explorer avec toi.

Si tu as envie d’en savoir plus et d’explorer plus en profondeur, n’hésite pas à aller visiter « L’initiation à la foi chrétienne » pour le 21e siècle et on se retrouve aussi pour une prochaine vidéo !

À très bientôt !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.