LA PRIèRE

Golden concrete wall background
Golden concrete wall background

Aujourd’hui, j’aimerai vous parler de LA PRIÈRE. Qu’est-ce que la prière? A quoi ça sert de prier? Pratiques religieuses? Différentes prières? Pouvoir de guérison? Louange? Liens avec la méditation ou la musique? La prière du Notre Père?

Approfondis et développe ta spiritualité, en découvrant le parcours du vidéo-livre

TRANSCRIPTION

Salut, je m’appelle Carolina Costa. Je suis auteure, théologienne, Pasteure de l’église protestante réformée, un peu progressiste semble-t-il. Et aujourd’hui, j’ai envie de te parler un peu de la prière, juste après le générique !

Alors la prière, figure-toi que ça existe dans de multiples traditions. Voir peut-être dans toutes. Ça c’est le son de cloche d’un bol tibétain qui peut favoriser notamment la méditation. Mais si jamais, tu en trouveras aussi une ici, juste en bas à gauche
ou à droite de ton écran plutôt. Et si tu as envie de t’abonner et de recevoir les prochaînes vidéos, tu peux aussi cliquer dessus et tu recevras les prochaines.

Aujourd’hui, j’ai envie qu’on parle un peu de la prière et si tu creuses un peu cette question, tu te rendras vite compte, à travers les autres religions, d’autres spiritualités, que ça existe à peu près partout. Je n’ose pas dire partout. Mais j’emets l’hypothèse que ça existe dans toutes les traditions. Parce qu’évidemment chez les chrétiens on prit, chez les Juifs on prit, chez les musulmans et les baha’is aussi. Mais peut-être, ce que tu sais moins, c’est qu’on prit aussi dans le chamanisme par exemple, chez les animistes on prit. On fait des prières à la terre. Aussi dans le Yoga, il y a des postures de la prière.

On se rend vite compte que la prière, je dirais est universelle, parce que c’est quoi au fond ? C’est la posture humaine fondamentale qui peut lever le ciel vers l’univers et se demander comme demande d’ailleurs le psalmiste mais qui sommes-nous ?

Ce petit être de rien du tout, planqué sur un bout de planète aux confins de l’univers. Qui est-ce que nous sommes au regard de tout ce qui nous dépasse? Cet infiniment grand et dont nous croyons qu’il y a peut-être quelqu’un là-haut derrière, qui se cache au fin fond du ciel et qu’on appellerait Dieu et qui s’intéresserait peut-être à nous.

Et donc, c’est la posture humaine d’humilité totale. Déjà, la première chose dans la prière c’est de dire : « voilà, je suis ce petit être insignifiant, ou qui semble insignifiant. » Au milieu d’un truc absolument gigantesque, énorme et infini qui me dépasse. Et donc, la recherche d’une connexion, de demander des forces du plus grand, de ce qu’il y a de plus fort que nous dans les situations parfois difficiles.

Oui, parce que l’autre versant de la prière c’est la demande. Souvent, évidemment quand on prit, on demande quelque chose. Comme de l’aide. On demande du secours, et dans la Bible, il y a tout un tas de psaumes. On les appelle des psaumes, ce sont des prières de demande à Dieu de venir à mon secours. Je crie vers toi l’éternel: « J’ai besoin de toi ! Que tu m’aides parce que j’ai plein d’ennemies qui me font chier, et donc j’ai besoin de ton soutien, pour traverser cette épreuve. » Ou parce que je suis touché par la maladie, par le deuil, enfin toutes ces situations tragiques et difficiles où on sent… Moi pendant le confinement, je me mets à genoux dans la première semaine, « Mon Dieu aide-nous, parce que là je me sens vraiment dépassée. »

Voilà, on l’a tous fait. Si vous ne l’avez pas fait, essayez-le, vous allez voir que c’est quand même très puissant. On demande l’aide du ciel, de plus grand que nous. C’est la prière toute humble de demande. Alors il y a des gens qui disent des fois : « C’est facile, tu pries, tu demandes à Dieu de t’aider dans les moments difficiles. Mais ce n’est pas la caserne des pompiers. » En fait, si ! La prière sert aussi à ça bien sûr ! Elle demande de la puissance, de la force, écoute. On n’est pas grande chose. On l’a déjà dit tout à l’heure, donc c’est juste normal. C’est un levier naturel qu’il nous a donné de pouvoir demander dans la prière quelque chose qui nous donne plus de force, plus de courage, plus d’espérance pour traverser les épreuves difficiles que tout humain peut vivre. Donc oui, la prière est un cadeau. Utilise-le si tu en as besoin dans ces moments difficiles.

Et la prière, c’est peut-être aussi un autre moment, un moment de grâce. C’est les moments où tu te dis : « C’est trop bien, c’est fantastique ! » Tu te rends compte tout ce que j’ai reçu, tout ce que je viens de recevoir là, de vivre ? C’est la prière de louanges, de merci, des fois. On la fait même sans s’en rendre compte. Et on peut aussi prendre un temps de prière pour juste remercier tout ce qu’on a. Les bénédictions qu’on a, c’est cultiver la gratitude et de découvrir précisément qu’il y a tellement de choses qu’on reçoit et qui ne sont pas dans nos mains. C’est de nouveau cette posture d’humilité.

Et il y a aussi les prières qu’on connaît par coeur. Parfois c’est celles qu’on a apprises comme celles de « Notre Père ». Qui sont des prières qui nous mettent en relation avec tout un tas d’autres croyants. On découvre qu’en vérité on n’est pas tout seul. Chaque fois que tu pries, tu te relies à plein d’autres personnes qui sont en train de faire la même chose. Et donc, tu prends aussi la mesure des soeurs et des frères connectés dans l’invisible et qu’on peut s’unir. D’ailleurs quand on prie à plusieurs on peut aussi sentir une énergie très forte. D’ailleurs, c’est le cas du groupe de prière qu’on a lancé par exemple pendant le confinement.

Et il y a une dernière chose que j’avais envie de te partager. Parce que pour découvrir à quel point la prière est universelle, aussi
des fois, je montre cet objet. Parce que les gens ne se rendent pas compte. Certains vont dire que c’est un rosaire. Mais c’est un collier de prière bouddhiste celui-là. Et puis, c’est marrant quand même, là c’est un rosaire catholique précisément. Vous avez la croix ici. On voit bien qu’en fait, on veut faire la même chose. On fait les mêmes choses. Et on peut créer et inventer aussi des prières ou faire des mantras, c’est-à-dire des prières que l’on va réciter par coeur et qui nous mettent dans un état de méditation.

Ce qui est le dernier volet que j’avais envie d’aborder avec toi. Parce qu’on se demande souvent si la méditation et la prière c’est la même chose ou pas ? Je crois que la méditation c’est l’assise qui nous met précisément en posture d’écoute. Et ça, c’est peut-être la dernière dimension de la prière qui serait intéressante à cultiver. Oui, il y a des choses que j’ai envie de demander. Oui, il y a des choses que j’ai envie de dire à Dieu. Mais Dieu a aussi envie de me dire des choses et d’écouter. Là je découvre que la prière est aussi un processus d’écoute, d’émergence de quelque chose de différent, qui va venir à moi, et pour ça, chut ! Il faut que tu te taises et que tu écoutes.

Voilà, je t’invite un peu à explorer ces facettes et puis on se retrouve peut-être dans une prochaine vidéo ou bien si tu as envie d’en savoir un peu plus, de descendre ici et découvrir d’autres liens qui t’emmèneront vers des initiations un peu plus profondes que celle que je te partage aujourd’hui.

Je me réjouis de te retrouver à la prochaine fois et puis essaye la prière, tu verras ça marche !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.