Joyeuses Fêtes de fin d'année!

Golden concrete wall background
Golden concrete wall background

Aujourd’hui, j’aimerai vous parler DES VŒUX DE NOUVEL AN

Approfondis et développe ta spiritualité, en découvrant le parcours du vidéo-livre

TRANSCRIPTION

Salut, c’est Carolina Costa. Je suis auteure, théologienne inclusive et pasteure de l’Église réformée et j’ai envie de te donner
mes meilleurs vœux pour 2021 ! Juste après le générique. Oui, j’ai sorti quand même un peu la robe de soirée. On va réveillonner ce soir, envers et contre tout ! Mais avant de réveillonner, je t’invite si tu le souhaites pour recevoir la notification
des prochaines vidéos à appuyer sur la petite cloche en bas pour t’abonner et puis bien sûr à rejoindre si tu le souhaites pour l’année prochaine en 2021 la lettre privée avec plein de bonnes énergies pour continuer et consolider notre confiance. Et puis bien sûr le groupe Telegram, la grande nouveauté, où je contribue chaque jour aussi à pouvoir nous offrir des élans de douceur, d’amour, de paix, de justice pour une année 2021.

C’est vraiment dans cet élan que j’avais envie d’aller avec toi cette année parce que je sais que tout le monde et certainement les journaux, tout le monde va dire: « cette année 2020, c’était vraiment horrible avec ce COVID qui nous a pourri l’existence. »
Et que, bien sûr, plusieurs d’entre nous on a peut-être perdu aussi des proches. Et cela, mon chéri, ma chérie, j’ai envie de te partager aussi que finalement, quelle que soit l’année, il se passe toujours des choses difficiles en fait dans l’année de chacune et de chacun d’entre nous. Ce n’est pas une nouveauté. On passe au nouvel an, on va réveillonner pour passer d’une étape à une autre. Moi, c’est quelque chose que j’affectionne particulièrement, les rituels. Et en fait, le réveillon est un rituel.
Maintenant, c’est vrai qu’on n’a pas toujours les outils pour vivre ce rituel. Une des manières de vivre le rituel, c’est précisément de marquer un passage. Alors, évidemment tu vas me dire: oui, je te vois venir avec les nouvelles résolutions.
Non, je n’ai pas du tout envie de te parler des bonnes résolutions pour l’instant.

La première chose qu’on fait dans un rituel, c’est de poser les choses et de les regarder avec un peu de distance et de dire: voilà. Voilà ce que j’ai reçu, en fait. Avant de vivre ce rituel, de juste regarder en arrière. Et si je regarde cette année 2020 ou si c’est une autre année, que peut-être cette vidéo va durer des siècles et des siècles, quelle que soit l’année dans laquelle tu es,
il y a un moment donné, tu peux regarder en arrière et prendre le temps de dire: OK, ça c’était difficile. Mais qu’est-ce qu’il y a eu de bien? Parce qu’il y a un proverbe que j’affectionne particulièrement et qui dit qu’un arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une forêt qui pousse. Et nous vivons dans une société où on met souvent l’accent sur ce qui ne va pas. Mais cela peut être
un empêcheur de voir ce qui va bien. Et 2020, en fait, il y a eu aussi des choses qui vont bien. Il y a des choses qui ont été positives. Et donc je t’invite, et moi c’est quelque chose que j’ai commencé à faire depuis un petit moment maintenant, depuis quelques années avec les personnes avec qui je vais vivre le réveillon. On va prendre un petit moment, chacune et chacun pour dire: voilà ce pour quoi j’ai envie de dire merci cette année.

Et petit à petit tu vas voir qu’en fait il y a des belles choses pour lesquelles on a envie de remercier. Et que quand on se place
en fait dans cet état de gratitude, eh bien, on vit des réveillons qui sont assez magiques et assez différents. Et même justement avec des amis, avec quelles que soient les personnes qui sont autour de toi, tout d’un coup, cela active chez nous
quelque chose dans le cœur qui nous réchauffe. Parce que cela nous active la confiance de se dire: oui, c’est vrai en fait, je vis des choses horribles mais, en fait, finalement au milieu de ce chaos au milieu de tout ce merdier, pardon de le dire mais quand même, cette année, on peut le dire, il y a quand même des belles choses. Et moi du coup, j’ai un peu réfléchi à ce que
j’avais envie de te partager aussi dans cette vidéo.

Parce que je n’aimerais pas qu’en cette fin 2020, on oublie quelque chose qui était extrêmement positif, que moi en tout cas j’ai trouvé positif, c’était de remercier toutes ces personnes qui d’un coup, au début de cette pandémie se sont regroupées, se sont mises ensemble pour créer de la solidarité. Bien sûr tous les soignants, les ambulanciers·ères les médecins, les infirmiers·ères les nettoyeurs, les éboueurs, les facteurs, les caissières, les magasinier, les agriculteurs, les concierges, les policiers, les politiciens aussi, tous les enseignants, les éducateurs de crèches, tous les chercheurs, tous les bénévoles, les employés administratifs, les pharmaciens… Il y a eu un élan de solidarité, de générosité et moi, cela je veux le garder dans mon cœur pour 2020. De me dire que je l’ai vu. J’ai vu des gens qui se sont mis ensemble pour essayer de traverser une épreuve collective. Bien sûr qu’après, on se souvient aussi tous qu’il y a eu de la division, il y a eu de l’incompréhension. Il y a eu tellement de conflits qui sont nés dans de multiples endroits, les familles, le milieu professionnel, le milieu politique, etc.
OK, mais au milieu de cela, il y a eu quelque chose de cet élan de solidarité, de générosité. J’aimerais qu’on se souvienne de cela pour que ce soit quelque chose qui nous porte dans la suite. Que cela ne nous décourage pas, parce que c’est cela qui, à mon avis, est ce qui porte notre société qui nous donne l’élan du cœur,  qui nous donne l’élan de continuer de croire que l’humain, ensemble, c’est possible.

Alors, j’avais aussi envie de te remercier toi, parce que pour moi aussi, ce qui était positif cette année, c’est de découvrir tout ce travail du web qui m’a permis de te rencontrer. Parce que je vis avec toi des expériences que je n’aurais jamais pensé
peut-être même possibles à ce niveau-là. C’est-à-dire que  je me suis lancée dans cette rédaction de cette lettre depuis trois mois maintenant. Chaque semaine d’écrire, de partager avec toi précisément ce que je vis dans cette expérience, qui est une expérience de la vie, une expérience qui est une expérience humaine et qui n’est pas exempte de difficulté, de peine et de souffrance. Mais de pouvoir me connecter avec ce qui me porte depuis toujours et qui est cette vie avec ce Dieu d’amour que j’ai découvert à travers les évangiles et qui vraiment nourri mon cœur, nourri ma vie et que je peux partager avec toi. De m’être lancée sur un Telegram, cela c’est aussi des idées que je remercie de mon mari, parce qu’il me lance des défis, il m’invite à explorer des choses complètement atypiques et pionnières et je veux être aussi reconnaissante pour cela. Parce que cela m’a permis d’aspirer à quelque chose qui me correspond, de plus intuitif, de partager.

Je vois à quel point cela contribue aussi pour toi. Et donc cela, c’est juste tellement de la lumière et de la reconnaissance. Et donc je veux te remercier aussi de me faire confiance pour contribuer à cet élan-là. Et aussi te remercier pour tout ce que tu me donnes en retour parce que c’est aussi ce qui évidemment me donne les élans de la générosité. Tu sais que c’est quand
tu donnes que tu reçois aussi. Donc j’avais envie de te partager cela et que dans cette étape, une fois qu’on a été un peu, voilà, au cœur de cette reconnaissance, peut-être que tu le sens là, moi du coup je regarde 2021et j’y entre avec plaisir, j’y entre avec confiance, je sais que cela ne va pas être facile. Parce que ce n’est pas parce que maintenant je rentre dans quelque chose de nouveau. Eh bien que tout va se rétablir, tout va revenir dans un état, que je vais… Tu sais, c’est le fameux piège des bonnes résolutions, c’est de se dire: «Quand je vais faire cela, ça va aller beaucoup mieux.»

Certainement que si tu mets des choses en place, cela va contribuer pour toi et c’est important de le faire, parce que cela nous tire vers l’avant, vers la vie. Mais n’oublie pas que quelles que soient les belles résolutions que tu vas faire quelles que soient les grands changements de vie que tu as envie de faire, le plus important c’est juste d’accepter qu’en 2021, il y aura aussi des difficultés, il y aura aussi des moments difficiles. Mais que ce qui compte c’est toi, c’est moi, c’est les gens qui sont autour de toi. L’essentiel ce sont nos relations. C’est de prendre soin de nous, prendre soin des autres. Parce qu’alors le monde a une meilleure saveur, il est plus tendre, il est plus doux, il est plus généreux. Et alors, il nous permet de goûter à cette magnifique aventure qu’est la vie, hier, aujourd’hui et demain.

Voilà, je t’envoie vraiment une nuit étoilée de bénédiction pour ce réveillon et que demain tu te réveilles sous un soleil de bénédiction et que cela t’accompagne aujourd’hui et demain, pour le reste de l’année. Je t’embrasse très fort et bonne année.

Click here to subscribe
Carolina Costa

Je suis théologienne, formée à l’Université de Genève, à la faculté autonome de Théologie Protestante (master UNIGE).

J’y ai acquis des compétences historico-critiques et appris le grec et l’hébreu, ce qui me permet de pratiquer mes propres traductions plus contemporaines et accessibles.

J’incarne une théologie réformée progressiste, inclusive, existentielle et joyeuse, en me servant de différents supports comme la vidéo, pour déployer mon énergie et l’Amour contagieux du Christ.

J’écris des livres sur les grandes étapes de la vie et je diffuse chaque semaine des vidéos brèves sur la foi sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.