COMMENT TROUVER TON éGLISE

Golden concrete wall background
Golden concrete wall background

Aujourd’hui, j’aimerai vous parler de COMMENT TROUVER TON ÉGLISE. Comment trouver l’église qui peux te convenir ? Quelle église choisir ?

Approfondis et développe ta spiritualité, en découvrant le parcours du vidéo-livre

TRANSCRIPTION

Mais Salut ! C’est Carolina Costa. Je suis auteure, théologienne, pasteure de l’Église réformée et aujourd’hui j’ai envie de t’aider à trouver une Église qui va te convenir. C’est juste après le générique.

Ding-dong !
C’est peut-être le son de la cloche de l’église où tu vas te retrouver juste après cette vidéo. Mais c’est aussi le son de la cloche juste ici en bas. Si tu appuies dessus tu recevras une notification pour mes prochaines vidéos. L’Église qui vient jusqu’à chez toi à travers mes vidéos. Et puis aussi tu trouveras en bas de cette vidéo, si tu souhaites recevoir ma lettre privée, pour recevoir des encouragements des témoignages chaque semaine.

Aujourd’hui, j’ai envie de t’aider à trouver une Église qui puisse te convenir. Parce qu’effectivement, ça aussi, ce n’est pas si facile de savoir dans quel lieu je pourrais retrouver d’autres personnes avec qui, tu as envie peut-être, de partager ta foi et ta quête spirituelle dans la voie chrétienne. Évidemment c’est une question que se sont posé aussi probablement les premiers chrétiens, puisqu’après la mort du Christ, quand les premiers disciples ont commencé à aller témoigner partout, en fait, dans l’Europe, etc. Et bien les gens partaient et commençaient à annoncer l’évangile. Et puis ensuite, évidemment, et bien ils rencontraient les gens là où ils étaient. Il y avait parfois des juifs, parfois des non-juifs. Depuis, des communautés ont commencé à se former. Et dans ces communautés, et bien, selon, j’ai envie de te dire, la personne qui venait annoncer l’évangile, c’est-à-dire, cette bonne nouvelle de l’amour de Dieu pour chacune et chacun de la part du Christ, et bien, ces communautés ont commencé à discuter, à réfléchir, à pratiquer et elles ont aussi commencé à avoir des sensibilités différentes.

Et d’ailleurs on voit très vite parmi les premiers chrétiens des divergences d’idées, d’interprétation. Donc on voit bien que c’est quand même quelque chose qui est intrinsèque à foi chrétienne que d’avoir diverses sensibilités. On a les gnostiques, on a ceux qui se réclamaient de Pierre, ceux qui se réclamaient de Paul, ou aussi de l’apôtre Marie. Donc tout de suite, plusieurs communautés. Là aussi, comment choisir au début ? Et puis ensuite avec les siècles, évidemment il faut le savoir, au début on a commencé ensuite à parler d’Église catholique, “Ecclesia Catholica”. Et “Catholica” ça voulait dire universel. Parce qu’on en avait cette idée ou cette utopie peut-être de penser qu’il y avait une grande Église de frères et de sœurs adeptes de la voix chrétienne. Sauf qu’au fur et à mesure des siècles, on a commencé à systématiser les choses, à mettre des dogmes, à dire : “Ça c’est la foi chrétienne, ça, ça ne l’est pas.” “Ça, c’est ceux qui adhèrent au christianisme, ça ceux qui n’y adhèrent pas.” Donc vous voyez, on a commencé à diviser un petit peu les communautés et donc à forcément aussi clarifier plus de sensibilités et
de positionnements théologiques. Donc c’est pour ça qu’on a eu l’Église catholique qui en fait a continué de s’étendre vraiment surtout en Europe. Et puis il y a eu un moment donné un schisme autour des années mille, sauf erreur qui a créé l’Église d’Orient. Et puis ensuite quelques siècles plus tard, il y a les protestants qui sont nés au 16e siècle avec la réforme. Mais parmi les protestants, vous allez trouver aussi des anglicans, des anabaptistes, il y aura aussi les mormons qui vont suivre de ça. Tout un tas de courants différents au sein même du protestantisme. Les luthériens, les réformés, etc.

Donc vous voyez on a quand même un panel extrêmement large. Ce qui veut dire que déjà, si au sein du christianisme il y a plusieurs courants chrétiens, même dans les courants chrétiens, si je prends l’exemple des réformés, et bien même au sein des réformés, il y aura diverses tendances théologiques et spirituelles, donc diverses communautés. Je sais que ça commence peut-être à être un peu déprimant parce que tu te dis :
« Mais comment je vais choisir ? »

Alors, moi ce que je te proposerais d’abord c’est de te dire, de quoi tu as besoin. Parce qu’en fait comment tu as envie de développer ta foi chrétienne, tu peux avoir différents besoins. Est-ce que c’est pour suivre de la formation ? La formation ça peut se suivre en ligne, comme par exemple, moi ce que je propose. Mais il y a aussi d’autres secteurs de formation des Églises. Donc tu peux te dire : « Moi je sens que je suis plutôt dans un courant protestant. » « J’ai envie de quelque chose d’assez intellectuel, d’aller vraiment creuser les textes dans leur langue originelle, faire de l’histoire, etc. »

Il y a aussi des facultés de théologie évidemment, mais il y a aussi des cursus qui sont proposés dans diverses paroisses pour étudier la Bible. Tu pourras peut-être avoir un besoin de rituel. Si tu as besoin, tu as envie de vivre quelque chose sur le plan rituel du baptême ou bien de guérison, de prière, de mariage, de service funèbre ou autre… Et bien évidemment là aussi tu pourras aller dans une église, demander, chercher cela. Tu te dis : « Ok, c’est ça que je cherche. » Peut-être que tu vas chercher de suivre une communauté, tu veux rejoindre un groupe de partage et de discussion. Donc déjà, définis un petit peu cela. Si tu as besoin aussi d’un accompagnement spirituel, il y a aussi évidemment plein de pasteurs et de prêtres qui sont à disposition pour t’accompagner. Et là, je vais commencer par là, parce que c’est presque pour moi le plus facile, ce serait de trouver une communauté religieuse de type monastère. Parce que dans ces lieux-là , tu as vraiment l’occasion de pouvoir aller te plonger, t’immerger un jour, plusieurs jours et puis d’être accompagné sur ce plan-là, pour vraiment approfondir quelque chose autour de ta foi.

Maintenant, il faut être aussi très honnête, et moi je le suis, c’est pour ça que je peux te le dire, parce que je suis pasteure moi-même dans une église donc je sais aussi et je ne veux pas te mentir là-dessus. C’est que si tu commences à regarder dans ton quartier et que tu vas dans des paroisses et bien il faut que tu sois curieux d’y aller et tu trouveras vraiment un peu de tout. Pourquoi ? Parce que l’Église c’est nous. C’est toi, c’est moi, c’est des gens qui sont autour de toi et que ces personnes forcément ne sont pas toujours parfaites. Il y aura des gens qui seront plus accueillant que d’autres. Il y a des communautés  dans lesquelles tu vas te dire : « Ah bah là ça me ressemble, ça me correspond je sens que cette énergie c’est la mienne, j’ai envie d’aller là. » Il y a des gens qui ont envie de quelque chose de très cultuel, peut-être de plus austère, quelque chose de traditionnel, puis quelqu’un qui a vraiment envie de péter les cadres, si je puis dire, et puis qui a plutôt envie d’un truc très musical… Tu vois, en fait il existe plusieurs choses.

Donc moi, si j’étais toi, si j’ai envie vraiment de rejoindre une communauté, aussi peut-être en fonction de ton âge ou en fonction de ce que tu vis, peut-être que tu es parent, tu as des enfants, peut-être que tu es jeune, un ado, peut-être que tu es plus âgé… Enfin tu vois, selon les circonstances de ce que tu recherches, moi j’irais taper, évidemment parce qu’on va tous faire ça d’abord, sur un moteur de recherche, pour voir ce qu’il y a autour de toi. Et peut-être aussi de te balader un peu dans ton quartier et puis d’aller voir en fait ce qu’il y a comme Églises différentes autour de toi. Et puis d’être curieux, d’aller taper à la porte et puis d’aller voir. C’est ce que disait d’ailleurs Jésus lui-même à ses premiers disciples : « Viens et vois. »
Et puis une fois que tu es là, tu verras bien comment tu vas te sentir. Alors peut-être c’est ça le baromètre aussi, c’est de sentir ton intuition. Moi je fais confiance au fait que Dieu va te guider.

Et toi peut-être, il faut que tu restes ouvert à où est-ce que tu as envie d’aller? où est-ce que tu te sens inspiré? où est-ce que tu te sens invité à aller? Parce que quoi qu’il se passe, il y aura certainement quelque chose à vivre jusqu’à ce que le Seigneur, j’ai envie de te dire, t’emmène à l’endroit qui va te convenir. Et puis peut-être aussi, une chose qu’il faut te dire : Un endroit où tu atterris à un moment donné de ta vie peut te correspondre pendant un temps et puis peut-être après, tu auras envie d’aller ailleurs. Parce que tu vas évoluer, parce que tu auras d’autres aspirations, envie de développer d’autres choses et donc te sentir libre aussi d’aller d’une communauté à l’autre. Et ça, c’est aussi quelque chose qui peut t’aider à t’orienter, c’est : Trouve toujours des endroits d’où tu peux partir.

Si tu rentres dans un endroit où tu sens qu’en fait il n’y aura pas de sortie possible c’est que tu n’es pas à mon avis dans une communauté très safe (sûre). Il faut que l’endroit où tu ailles tu puisses t’engager, repartir librement. Et puis la dernière chose  qui pour moi est très importante, c’est ce que j’espère évidemment des lieux d’Église, c’est que ces lieux d’Église soient des lieux ouverts. Ouverts à toute personne quel que soit son âge, son identité de genre, sa culture, sa couleur politique, son orientation affective et sexuelle. Voilà, sa manière de vivre aussi, sa manière de cuisiner, de s’habiller, de vivre.

Voilà. Pour moi l’église doit être le lieu où quiconque qui a envie de développer sa foi, sa spiritualité doit pouvoir être accueilli. Si tu ne trouves pas au départ, saches que ça existe. Peut-être que ça n’existe pas tout près de chez toi, mais tout cas peut-être que tu le trouveras un peu plus loin. Évidemment, moi je te parle ici depuis Genève. Et à Genève, évidemment, je t’inviterais moi à aller dans l’Église protestante de Genève où il y a plusieurs communautés dont celle où je suis pasteure moi qui s’appelle “Le Lab” et qui est extrêmement ouverte.

Mais des choses comme ça peuvent exister ailleurs. Et puis tu sais quoi ? Et on va finir là-dessus. Si ça n’existe pas vraiment mais que des choses t’inspirent, que je t’inspire peut-être, je peux aussi t’aider à trouver une manière de le faire toi-même. Parce qu’il y a aussi une autre manière de faire Église, c’est de le faire avec les gens qui sont autour de toi et qui ont peut-être eux aussi envie de développer en fait leur foi, leur spiritualité. Et tu sais pour ça, il suffit d’avoir une Bible, d’inviter deux-trois amis et puis de commencer à échanger. Et là déjà vous faites Église. Et ça, c’est aussi une bonne nouvelle.

Voilà, écoute c’est ce que j’avais envie de partager avec toi. J’espère cela a pu t’aider. Si tu as d’autres idées n’hésites pas à les partager au bas de cette vidéo. Si tu as envie de faire Église chez toi, tu peux aussi le faire avec moi si tu veux avec les différents parcours que je te propose ici. Et puis ce qui peut aussi t’inspirer, t’encourager, j’espère, c’est si tu as envie de t’inscrire et recevoir ma lettre privée. Tu trouveras aussi tous les liens juste ici en dessous.

Voilà, je me réjouis de savoir si tu as trouvé et comment tu as fait et ce qui t’inspire à toi pour retrouver une communauté vivante et qui puisse nourrir ta foi.

À très bientôt !
Et que le Seigneur soit avec toi dans ta recherche.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.