Choisir ta Bible

Golden concrete wall background
Golden concrete wall background

Aujourd’hui, j’aimerai vous parler du QUELLE BIBLE CHOISIR ? Quelle Bible ? Comment comprendre la religion aujourd’hui ?

Approfondis et développe ta spiritualité, en découvrant le parcours du vidéo-livre

TRANSCRIPTION

Salut, c’est Carolina Costa. Je suis auteure, théologienne, pasteure de l’Église réformée. Et aujourd’hui, j’ai envie de t’aider à choisir ta Bible. C’est juste après le générique.

Ding, ding, ding ! La petite cloche a sonné ! C’est juste en bas sur ton écran, si tu as envie de recevoir les notifications pour les prochaines vidéos. Et juste en bas, tu trouveras aussi un lien, si tu souhaites recevoir ma nouvelle lettre privée. Inscris-toi et tu
recevras plein de petits tuyaux pour t’accompagner dans ta semaine.

Alors aujourd’hui, eh bien, j’ai envie de partager avec toi comment choisir ta Bible. Parce que c’est une question qui revient souvent et qu’on me demande souvent, là, à un moment donné, j’ai envie de découvrir un petit peu ce que c’est la foi chrétienne. Comment je fais et quelle Bible je choisis ? Parce que si tu rentres dans une librairie chrétienne en particulier, tu vas voir qu’il y a plein de possibilités. D’abord il faut se souvenir que la Bible, évidemment, c’est un recueil de livre. Bible en grec, cela veut dire Biblia et cela signifie « les livres ». C’est-à-dire que déjà dans la Bible, il n’y a pas qu’un livre mais plusieurs. Et d’ailleurs il existe dans les librairies, parfois même, des livres découpés, en fait, de la Bible. Où tu vas trouver le livre de la Genèse qui est le premier livre de la Bible ou bien les évangiles. L’Évangile de Luc, l’Évangile de Thomas. Tu peux les trouver de manière séparée. Et puis sinon tu peux trouver des versions avec l’intégralité.

Mais qu’est-ce qu’il se passe? Il y a plusieurs traductions? Ben oui. Parce que tu sais bien que le Premier Testament ou l’Ancien Testament, la Bible hébraïque, tu entends le mot “hébraïque”, c’est la Bible que nous partagions avec les juifs et c’est écrit en hébreu. Et puis de l’autre côté, il y a le Nouveau Testament. C’est là où on parle de Jésus, des évangiles, des épîtres, etc.mEt tout cela, c’est en grec. Ce sont deux langues anciennes qui plus est. Donc évidemment que tout le monde n’a pas fait du grec et de l’hébreu en faculté de théologie ou en faculté de lettres. Donc vous avez besoin d’une traduction. Mais quelle traduction choisir? Parce qu’il faut savoir qu’une traduction c’est déjà une forme d’interprétation. Et cela, c’est ce que je développe d’ailleurs dans le vidéo livre version longue, si jamais tu veux en savoir plus. Parce qu’effectivement les mots grecs peuvent se traduire de multiples manières. Un mot peut être traduit de cinq manières différentes. Donc comment choisir ? Eh bien, il va y avoir différentes possibilités. Et moi, je t’ai choisi celle que je préfère d’abord.

On va commencer, quand même parce qu’on préfère. Je t’ai choisi celle-là. C’est ce qu’on appelle la Bible en français fondamental. L’avantage de cette Bible-là, qui est aussi Bible parole de vie, cela s’appelle c’est que c’est une Bible ou en fait c’est un langage très accessible, très fluide presque écrit pour le parlé. Donc c’est vraiment… il y a une autre Bible qui s’appelle la Bible en français courant qui peut ressembler à cela. Ça, c’est celle que j’ai reçu quand j’ai fait mon catéchisme quand j’avais 17 ans. Celle-là, c’est quand j’avais plutôt 12 ans. C’est d’ailleurs celle que j’ai gardé et que je transmets à ma fille. Il y a aussi des petites images à l’intérieur. Et là c’est vraiment un français très accessible et très facile à lire. Après, il y a une version aussi très intéressante qui est la Tob. Je te la mets là pour faire des captures d’écran si tu veux. Donc la Tob c’est la traduction œcuménique de la Bible. On pourrait dire que c’est la Bible des chrétiens. C’est-à-dire que des catholiques et des protestants se sont mis ensemble et ont tenté de trouver des convergences de traduction.Tu y trouveras aussi par exemple les fameux livres deutérocanoniques. Qui est un mot extrêmement savant pour décrire que ce sont des livres qui n’ont pas été dans le canon des juifs ni des protestants. Mais que les catholiques ont décidé de mettre dans leur canon. Mais ce sont quelques livres de différence. Tu les as comme ça si tu as envie de les lire. De toute façon, il existe plusieurs livres de nouveau. Il faut être curieux.

Il y en a un autre que j’aime beaucoup, c’est celui qui est interlinéaire. Si tu as envie vraiment de cultiver un petit peu le grec. C’est aussi très intéressant parce que là, tu vas voir mot-à-mot sous le texte grec, les traductions possibles. Mais à côté, tu auras aussi d’autres traductions, dont justement celle du français courant. Donc ça c’est assez intéressant. Si on approfondit un peu plus, il y a une version que j’aime beaucoup aussi, c’est le Nouveau Testament commenté. C’est ici aussi, avec le professeur Daniel Marguerat, qui est un professeur très réputé aussi au plan international et de Camille Focant. Ils ont fait une traduction aussi moderne et avec des commentaires dessous. Ce qui permet aussi de peut-être mieux comprendre. Parce qu’évidemment, traduire ou lire la Bible, ce n’est pas toujours facile et c’est aussi une des questions qui revient. A part la traduction, c’est aussi : comment lire la Bible ? Mais j’y reviendrai.

Et puis il y en a une autre, ici aussi que j’aime beaucoup. Là, on ne voit pas le titre mais c’est la Bible, traduction André Chouraqui. André Chouraqui il a traduit le Nouveau Testament, le Premier Testament et même le Coran. C’est une espèce d’érudit de génie. Érudit du 20e siècle. Il a fait un travail immense. Et lui, il a traduit la Bible, en fait, si vous voulez avec une
pensée hébraïsante, on pourrait dire. C’est-à-dire que les premiers chrétiens, vous le savez c’était des juifs. Donc ils avaient une pensée juive. Ils avaient un bassin juif. Et donc, en fait, il a essayé de transposer ce contexte juif dans la traduction. Donc du coup, cela nous met beaucoup plus dans cette atmosphère juive et c’est aussi extrêmement intéressant. Donc tu vois il y a plusieurs approches que tu peux faire.

Et puis, comme on est au 21ᵉ siècle et qu’il faut un petit peu se réformer et aller goûter aussi un petit peu ailleurs, moi j’ai aussi à cœur de redécouvrir des autres écrits chrétiens qui ne sont pas dans le canon. Donc je parle ici, par exemple, de l’Évangile de Marie. Il y a un auteur que j’aime énormément! Parce que j’aime beaucoup ses traductions. Lui aussi, il renouvelle complètement le langage. Donc c’est Jean-Yves Leloup. C’est un théologien, prêtre orthodoxe, mais très moderne. Et donc, lui, il a traduit aussi les évangiles apocryphes. Parce qu’il pense aussi que ces évangiles qui sont un peu plus, on pourrait dire, spirituel ou gnostique, un peu mystique, eh bien ont aussi quelque chose pour alimenter notre foi. Donc il y a celui-là.

Il y a, par exemple, l’Évangile de Thomas qui est un régal. Qui m’a complètement bouleversée, parce qu’on retrouve, en fait, tous les enseignements de Jésus. Mais là aussi, avec une teinte un peu différente. Et puis surtout, on retrouve ses enseignements extraordinaires. Et puis bien sûr, Jean-Yves Leloup, il traduit aussi, en fait, des versions du Nouveau Testament. Donc, par exemple, ici j’ai l’Évangile de Jean. Et typiquement, Jean-Yves Leloup va traduire le mot “péché” par le mot “manqué d’amour”. C’est juste pour te donner une petite idée.

Donc voilà, moi ce que je t’invite à explorer c’est d’être curieux. Et puis de choisir un peu ce qui fait écho pour toi. D’aller un petit peut feuilleter dans une librairie, laquelle va peut-être te toucher le mieux. Et puis il y a une autre possibilité évidemment aussi,
si tu ne veux pas le papier. L’avantage du papier pour moi, c’est que tu peux entourer, tu peux revenir sur des passages, tu sais, parce ce que, tu as une manière de lire qui peut venir nourrir ton cœur. Tu peux y revenir. Et sinon l’autre possibilité, évidemment, c’est Internet. Et là il y a un très bon site que moi j’utilise, je te mettrai le lien juste en bas, c’est : lirelabible.net. Qui vient de l’Alliance biblique française. Et là, en fait, tu vas retrouver tout ce que je t’ai décrit à peu près. Et tu peux même lire la Bible avec plusieurs colonnes, où tu vas trouver les traductions. Et du coup, cela te permet de voir les différences. Donc ça, c’est aussi précieux, si tu en achète une. Eh bien de pouvoir ensuite aller comparer sur Internet avec d’autres traductions possibles.

Le plus important, au final, qu’est-ce que c’est ? C’est que cette Bible, c’est comme fréquenter un ami. C’est cheminer avec quelqu’un qui vient de bien plus loin que nous. Qui serait à l’origine même de notre vie. C’est Dieu dont je parle ici évidemment. Qui a inspiré des hommes, des femmes et qui a inspiré ces écrits que nous avons là. Et donc ces écrits ont quelque chose à nous communiquer de la part de Dieu. Et c’est en s’asseyant, j’ai envie de dire, en écoutant au quotidien,  prendre un petit bout.
Et puis bien sûr, après essayer d’aller le comparer avec d’autres écritures ou d’autres personnes, de le partager. Parce que c’est une parole, comme une parole qu’on partage avec des amis, une parole vivante. Et donc je t’encourage aussi bien sûr à trouver, peut-être, des groupes de discussion, de partage. Ou bien simplement, peut-être, aussi avec moi.

C’est la dernière chose que je peux te partager justement au bas de cette vidéo. Tu trouveras, par exemple, le vidéo livre qui est un parcours où justement, j’invite à visiter des nouvelles traductions de la Bible des grands textes. Et puis justement on peut  partager ensemble, aussi donc te permettre de cheminer, d’interpréter à ta manière. Parce que c’est aussi ça qui est important. C’est de voir comment cette parole nourrit ta propre vie, ta propre réflexion. Et puis, bien sûr, je te rappelle que tu peux t’abonner à cette lettre. Ma lettre privée que j’écris donc chaque semaine. Tu pourras la recevoir et recevoir là aussi quelques pistes, quelques interprétations, témoignages personnels.

Et puis enfin, j’ai envie de t’offrir, aussi si tu le souhaites, parce que je fais aussi mes propres traductions en fait, puisque moi j’ai fait du grec et de l’hébreu en faculté et donc j’aime beaucoup, c’est un exercice pour moi très intéressant que de proposer des traductions. Donc si tu le souhaites, juste en bas tu trouveras un lien où tu pourras recevoir la traduction en PDF de ma manière de traduire un Évangile.

Voilà, écoute je me réjouis. J’espère que cette vidéo pourra contribuer à t’aider à t’orienter dans le choix de ta Bible. Et puis on se retrouve pour d’autres vidéos très prochainement.
À bientôt !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.